Homela deuxZeghmati : "le Parlement n'a pas le droit de contrôler les actions...

Zeghmati : « le Parlement n’a pas le droit de contrôler les actions du président »

Le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, a déclaré, ce mercredi 9 septembre 2020, que le Parlement n’a pas le droit de contrôler les actions du président de la République.

Le ministre Zaghmati a déclaré, en réponse aux préoccupations des présidents de groupes parlementaires concernant le projet d’amendement à la constitution au Parlement, qu’il existe des pouvoirs exclusifs liés au président de la République et que personne d’autre ne peut les exercer.

Le ministre a ajouté que le Parlement a le droit de contrôler les actions du gouvernement, soulignant que le président de la République ne dépendait pas du pouvoir exécutif.

Évoquant la lutte contre la corruption, le ministre a indiqué que le plus important des mécanismes est de séparer l’argent de la politique.

 » Si on ne trouve pas les mécanismes juridiques et constitutionnels qui nous permettent de lutter contre l’argent qui corrompt la politique, on ne réussira pas, même si on adopte la meilleure constitution au monde », a expliqué le même responsable.

« Il n’y a ni efficacité ni succès pour une constitution qui ignore la réalité sociale, économique et culturelle du peuple », a indiqué le ministre de la Justice, et d’ajouter  » le peuple algérien est un peuple pragmatique. Il ne croit qu’en ce qu’il voit ».

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine