Afrique: la BAD s’engage à mobiliser 25 milliards $ pour le climat d’ici 2021

Le Groupe de la BAD tiendra ses Assemblées annuelles en mode virtuel du 23 au 25 juin 2021

La Banque africaine de développement ambitionne de faciliter la levée de 25 milliards $, d’ici 2021, consacrés à l’action climatique en Afrique. L’annonce a été faite par son président, Akinwumi Adesina, à l’orée d’un nouveau mandat à la tête de l’institution.

La Banque africaine de développement (BAD) ambitionne de mobiliser 25 milliards $ pour le financement de l’action climatique sur le continent d’ici 2021. Akinwumi Adesina (photo), son président, a fait cette annonce lors de son investiture à la tête de l’organisation pour un second mandat. « Depuis la COP 21 à Paris, nous avons pris en compte le climat dans nos opérations. Le financement de la Banque pour le climat est passé de 9 % lorsque vous m’avez élu en 2015 à 36 % en 2019, soit une augmentation de 400 %. Nous avons maintenant pour objectif d’atteindre 25 milliards de dollars de financement climatique d’ici 2021 », a affirmé le responsable.

En 2019, la BAD a alloué 3,5 milliards $ de financement propre à la lutte contre le changement climatique et à l’adaptation sur le continent. Elle prévoit d’allouer en 2020 au moins 40 % de ses allocations financières à l’action climatique.

Ecofin