Afrique: la BAD s’engage à mobiliser 25 milliards $ pour le climat d’ici 2021

Soutien aux partenariats public-privé en Afrique : la BAD prête à les promouvoir à grande échelle

La Banque africaine de développement ambitionne de faciliter la levée de 25 milliards $, d’ici 2021, consacrés à l’action climatique en Afrique. L’annonce a été faite par son président, Akinwumi Adesina, à l’orée d’un nouveau mandat à la tête de l’institution.

La Banque africaine de développement (BAD) ambitionne de mobiliser 25 milliards $ pour le financement de l’action climatique sur le continent d’ici 2021. Akinwumi Adesina (photo), son président, a fait cette annonce lors de son investiture à la tête de l’organisation pour un second mandat. « Depuis la COP 21 à Paris, nous avons pris en compte le climat dans nos opérations. Le financement de la Banque pour le climat est passé de 9 % lorsque vous m’avez élu en 2015 à 36 % en 2019, soit une augmentation de 400 %. Nous avons maintenant pour objectif d’atteindre 25 milliards de dollars de financement climatique d’ici 2021 », a affirmé le responsable.

En 2019, la BAD a alloué 3,5 milliards $ de financement propre à la lutte contre le changement climatique et à l’adaptation sur le continent. Elle prévoit d’allouer en 2020 au moins 40 % de ses allocations financières à l’action climatique.

Ecofin

MDI School