Accueilla deuxRéouverture des frontières : Un membre du Comité scientifique se montre prudent

Réouverture des frontières : Un membre du Comité scientifique se montre prudent

- Advertisement -

Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution du Covid-19 en Algérie, s’est montré très prudent quant à la réouverture des frontières aériennes et maritimes de l’Algérie.

Dans un entretien publié le mercredi 2 septembre 2020 sur le site TSA, M. Bekkat Berkani a expliqué que la réouverture des frontières dépendra de « la situation épidémiologique » des pays avec lesquels nous estimons avoir des échanges importants, notamment en termes de circulation des personnes.

The graduate Fair

Il cite, à titre d’exemple, certains pays européens avec lesquels l’Algérie a des relations importantes comme la France, l’Italie et l’Espagne qui, selon le professeur, connaissent « une recrudescence du nombre de cas ».

Pour M. Bekkat Berkani le risque est d’avoir des voyageurs qui transportent le virus. Il a rappelé, à cet égard, que les premières contaminations en Algérie ont été des « cas importés ». Par conséquent, il estime qu’il est préférable d’observer encore plus.

Il a rappelé que le comité scientifique n’a pas été saisi par les autorités politiques sur ce dossier, soulignant au passage que la décision revenait au président de la République. « Il s’agit d’une décision régalienne par rapport à un environnement mondial », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Bekkat Berkani s’est montré optimiste sur la situation épidémiologique du pays, notamment après une baisse continue des cas de contamination.

A ce propos, il estime qu’il « est temps de revenir à une activité socio-économique, culturelle, sportive… mais toujours dans le respect des gestes barrières qui sont d’ailleurs connus de tous ».

Il a rappelé que le comité scientifique a validé les protocoles sanitaires mis en place dans plusieurs secteurs d’activité.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine