HomeActualitéNationalLe FFS et le PT se démarquent d'un communiqué publié par l'APS

Le FFS et le PT se démarquent d’un communiqué publié par l’APS

Des partis politiques dont le Front des Forces Socialistes (FFS) et le Parti des Travailleurs (PT), se sont démarqués d’un communiqué relayé, ce mercredi, par l’agence officielle APS qui a rapporté que des « partis politiques, associations et personnalités nationales appellent à condamner la normalisation avec l’entité sioniste » et dans lequel les deux partis susmentionnés ont été cités.

« Des forces politiques, des associations et des personnalités nationales ont appelé, mercredi dans un communiqué conjoint, à dénoncer toute forme de normalisation avec l’entité sioniste, car constituant « une violation flagrante » des droits du peuple palestinien et « une dissociation du consensus arabe et islamique », a rapporté l’APS reprenant un communiqué qu’elle dit a été signé par plusieurs partis politiques, associations et personnalités nationale.

Selon la même source, le communiqué appelle le peuple algérien ainsi que tous les peuples arabes et musulmans à « exprimer, avec civisme, leur refus de toute forme de normalisation avec l’entité sioniste », affirmant « l’attachement aux constantes nationales et aux droits légitimes du peuple palestinien ».

Et d’ajouter : « Les signataires ont mis l’accent, en outre sur l’impératif « de renforcer la résistance du peuple palestinien, d’isoler l’entité sioniste et de lui demander de rendre des comptes sur ses crimes devant les instances internationales », appelant la Ligue des Etats arabes et l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à dénoncer la démarche de normalisation au vu de « son extrême gravité sur la question palestinienne » en se montrant intolérant face aux démarches devant porter atteinte à la lutte du peuple palestinien pour recouvrir sa souveraineté, ses terres et les lieux saints de la nation islamique » ».

« Parmi les signataires dudit document figure le Mouvement de la société pour la paix (MSP), le Front de la justice et du développement (FJD), le Mouvement El-Bina, le Mouvement Ennahda, le parti El-Fajr El-jadid, le Front de forces socialistes (FFS), du parti du front du militantisme national (FNM), du Front de la bonne gouvernance et l’Association des Oulémas musulmans algériens, outre le Moudjahid Lakhdar Bouragaa et la Moudjahida Djamila Bouhired », a conclu le communiqué publié par l’APS.

Réagissant à ce communiqué relayé par l’APS, le FFS et le PT ont démenti avoir signé ce document. Les deux formations ont réaffirmé leurs soutiens à la Palestine.

Le FFS a démenti « formellement avoir été associé à une déclaration initiée par des partis et personnalités politiques au sujet de la Palestine, tel qu’affirmé par une dépêche publiée par l’APS le 18/08/2020 », a écrit le parti dans un communiqué signé par son Premier secrétaire national Youcef Aouchiche.

Cependant, le FFS réaffirme « sa solidarité et son soutien indéfectible à la cause palestinienne, au peuple palestinien frère et à ses institutions légitimes dans sa lutte pour son indépendance et son droit à un état souverain », ajoute le communiqué.

Le FFS dénonce « la complicité internationale face aux violations permanentes du droit international et à l’apartheid arrogant et assumé qu’impose l’occupant israélien à la population palestinienne », conclut le document posté sur Facebook.

Pour sa part, le Secrétariat permanent du Bureau politique du Parti des Travailleurs s’est dit « surpris de voir figurer le nom du Parti des travailleurs sur la liste des signataires de la « pétition contre la normalisation avec l’Entité sioniste », et déclare « n’avoir à aucun moment donné son accord pour signer ladite pétition ».

« Bien au contraire, la direction du Parti des Travailleurs avait clairement signifié au coordinateur du front des organisations algériennes qui ont lancé cette pétition qu’elle ne pouvait cosigner un tel texte politique pour deux raisons : 1- Dans la forme, le texte avait été présenté comme étant non amendable ; 2- Dans le fond, le texte est en contradiction avec les positions du Parti des travailleurs, exprimées publiquement, notamment lorsqu’il appelle La ligue des Etats arabes à condamner l’acte de normalisation des Emirats arabes unis avec l’Entité sioniste, alors que cette Ligue a toujours cautionné les plans d’occupation/dépeçage de la Palestine et agit activement à entraver la lutte du peuple palestinien », précise le PT dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Le Parti des Travailleurs, « qui respecte les positions de tout un chacun », considère que « cet acte de normalisation des relations des EAU avec l’Entité sioniste et les informations non démenties qui annoncent d’autres normalisations d’Etats membres de la Ligue », appelle « la sortie de l’Etat algérien de cette institution réactionnaire qui a cautionné et sous-traité les plans impérialistes de dislocation de nombre de ses États membres : l’Irak, la Syrie, la Libye, le Yémen, … », conclu le communiqué.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine