Accord entre les EAU et Israël : La réaction de la classe politique

Accord entre les EAU et Israël : La réaction de la classe politique

Plusieurs partis politiques algériens ont dénoncé la normalisation des relations entre les Emirats Arabes Unis (EAU) et Israël, en qualifiant l’accord entre les deux pays de coup de poignard dans le dos de la cause palestinienne et une trahison totale.

Le Parti de la liberté et de la justice a fermement condamné l’accord de « normalisation des relations » entre les Émirats arabes unis et Israël, le décrivant comme un « nouveau coup de poing » dans le corps de la nation arabe et une « trahison » de la cause palestinienne, a indiqué le parti hier vendredi dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Dans le même contexte, il a souligné que l’accord de normalisation des relations constituait une violation flagrante de la charte de la Ligue arabe, appelant au rétablissement de la représentation globale de la République arabe syrienne au sein de l’Organisation arabe.

Le Parti de la liberté et de la justice a également appelé au soutien ferme du peuple palestinien frère, financièrement, militairement et politiquement.

De son côté, le parti du Front de Libération nationale (FLN) a reçu, avec une sévère condamnation, la nouvelle de la signature du soi-disant accord de paix entre les Émirats arabes unis et l’entité sioniste usurpatrice, qui constitue un coup de couteau dans le dos de la cause palestinienne et une trahison à part entière, a dénoncé le parti dans un communiqué publié hier vendredi sur sa page Facebook.

Le FLN considère que lier cet accord sinistre au succès illusoire du report du plan d’annexion de certaines terres palestiniennes ne convaincra personne et ne justifiera pas cette honteuse position que l’histoire retiendra à jamais en tant qu’affront.

Le FLN dénonce le silence des différents acteurs de la scène arabe, malgré le fait que ce sinistre accord est une violation de l’Accord de paix arabe, qui conditionne la normalisation des relations au retrait complet de l’entité israélienne des territoires occupés depuis 1967, une condition fragilisée par l’annonce unilatérale des Émirats Arabes Unis.

Le Mouvement de la Société pour la Paix (MSP) a indiqué, dans un communiqué rendu public hier vendredi sur sa page Facebook, que la décision prise par les Émirats Arabes Unis en coordination totale et ouverte avec le chef de l’entité sioniste et le président des États-Unis d’Amérique révèle une vieille approche des dirigeants de ce pays, une décision qui soutiendrait l’arrogance et l’injustice de l’occupant israélien.

Le MSP estime que cet accord ne peut en aucun cas arrêter les colonies israéliennes, dénonçant une position honteuse. Ainsi, le MSP appelle tous les gouvernements arabes et islamiques à condamner cet accord inquiétant et à adopter des positions officielles strictes envers les dirigeants impliqués.

Le parti a également appelé à une réunion immédiate de la Ligue arabe et du Parlement arabe pour s’unir contre cette normalisation qui sert le projet sioniste et nuit à la cause palestinienne, ainsi que contre les politiques des dirigeants des Emirats qui menacent la sécurité et la stabilité du monde arabe, explique le même communiqué.

MDI School