Cession des actifs d’Anadarko en Algérie : Occidental dément

Cession des actifs d'Anadarko en Algérie : Occidental dément

La compagnie américaine Occidental Petroleum a démenti, lundi, les informations relayées par la presse au sujet de négociations avec l’indonésien Pertamina portant sur le rachat des actifs d’Anadarko (rachetée par Occidental) en Algérie.

En effet, lors d’un entretien par vision conférence entre le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar avec le vice-président exécutif d’Africa, Occidental Petroleum Corporation Samir Elshihabi, ce dernier a apporté un démenti aux articles de presse évoquant qu’Occidental comptait céder ses parts algériennes acquises récemment à travers le rachat des participations d’Anadarko en Algérie, lit-on dans un communiqué du ministère de l’Energie diffusé via l’agence officielle.

Selon la même source, Samir Elshihabi a confirmé « la volonté d’Occidental de développer sa coopération avec la Sonatrach dans tous les domaines des hydrocarbures en rappelant les entretiens fructueux tenus la veille avec le PDG de Sonatrach ». Elshihabi a exprimé également la volonté d’Occidental d’associer à l’avenir une participation plus importante des compétences algériennes dans leurs activités en Algérie.

Le 4 août dernier, le producteur indonésien de pétrole et de gaz Pertamina a annoncé qu’il a entamé des négociations avec la société américaine Occidental Petroleum, pour le rachat de l’équivalent de 4,5 milliards de dollars d’actifs énergétiques dans plusieurs pays d’Afrique, dont l’Algérie, le Ghana ainsi qu’au Moyen-Orient.

Par ailleurs, lors de cet entretien, a précisé le communiqué, Abdelmadjid Attar et Samir Elshihabi ont évoqué notamment les perspectives du renforcement du partenariat entre le groupe Sonatrach et la compagnie Occidental Petroleum dans les domaines des hydrocarbures.

Attar a confirmé et assuré que le ministère de l’Energie est disposé à soutenir tout effort de développement du partenariat entre Sonatrach et Occidental dans le cadre des contrats en cours et surtout sur de nouvelles opportunités dans tous les domaines des hydrocarbures, notamment dans le cadre des nouvelles dispositions de la loi pétrolière 19/13, selon le communiqué.

Au sujet de l’état d’élaboration des textes d’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, le ministre de l’Energie a tenu à rassurer et informer M. Elshihabi qu’une équipe est mobilisée en ce moment pour la finalisation des textes réglementaires prioritaires et que l’ensemble de ces textes seront introduits dans le circuit d’approbation dans les meilleurs délais en accord avec la nouvelle loi pétrolière.

Pour sa part, la présidente (CEO) d’Occidental, Mme Vicki Hollub, a affirmé mardi 11 août lors d’une intervention à partir de Houston (Etats-Unis), que sa compagnie a pris « la décision stratégique de faire de l’Algérie un actif principal (Core Asset) ».

Elle a précisé, en outre, que les équipes d’Occidental continuent à approfondir les données de l’Algérie notamment sur des opportunités additionnelles dans les zones dans lesquelles Occidental opère actuellement et dans les zones d’expansion pour maximiser la valeur des actifs en vue de renforcer les capacités opérationnelles dans l’organisation d’operating conjoint avec Sonatrach.

« La présidente d’Occidental a souligné tout particulièrement que les relations d’Occidental avec le Gouvernement Algérien sont excellentes et permettent de créer de la valeur pour l’Algérie et les actionnaires d’Occidental », a conclu le communiqué.

Journée portes ouvertes MDI Business School Alger