Logement LPP: Les habitants de la cité Bendada en grogne

Ils comptaient les jours pour occuper leurs logements, aujourd’hui, leur quotidien devient un cauchemar. Eux, ce sont les locataires des logements LPP de la cité Bendada, à Staouali.

Depuis qu’ils ont habité leurs logements, les bénéficiaires sont de plus en plus déçus par la qualité de leurs logements, ainsi que celle des infrastructures de base (raccordement d’eau, réseau électrique et autres).

Justement pour ce qui est de l’eau, les locataires de cette cité LPP se plaignent des perturbations en alimentation d’eau potable et ce depuis le mois de ramadhan. Chose qui a poussé la plus-part d’entre eux à se doter de bâches d’eau.

Les témoignages recueillis auprès des souscripteurs à ces sujets sont inquiétants. Plusieurs plaintes ont été déposées au niveau de l’Entreprise nationale de promotion immobilière), chargée de la réalisation de logements LPP, mais en vain. « Nous avons même essayé à maintes reprises de contacter l’ENPI surtout concernant le problème d’alimentation en eau potable, mais aucune réponse », témoigne l’un des locataires.

Ils lancent donc un appel au ministère de l’Habitat afin qu’il soit mis fin aux manœuvres indélicates que ne cesse de commettre cette entreprise à leur détriment.

Selon eux, l’ENPI a failli à plusieurs de ses engagements et à différents niveaux. “Cette entreprise n’a en aucun cas respecté les clauses du cahier des charges lors de la réalisation de ces logements. La responsabilité de l’ENPI, quant à ces défaillances est engagée. Pour nous c’est une arnaque que nous n’arrêterons pas de dénoncer auprès des autorités administratives compétentes afin que justice nous soit rendue. Car au prix que nous avons payé pour avoir ce type de logement, plus d’un milliard de centimes, nous n’avons aucun retour”, révèlent ensemble les bénéficiaires.

MDI School