HomeBanques-FinancesBenabderrahmane : "Pas de recours à l'endettement extérieur, mais à des leviers...

Benabderrahmane : « Pas de recours à l’endettement extérieur, mais à des leviers internes »

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane a déclaré, hier mardi, lors d’une visioconférence avec le vice-président de la Banque mondiale pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord Farid Belhadj, que l’Algérie ne recourrait pas à l’endettement extérieur et qu’elle recourrait à divers leviers internes pour couvrir les besoins de financement de son effort de développement, rapporte l’agence officielle citant un communiqué du ministère.

Les deux parties discutaient du statut et des perspectives de coopération entre l’Algérie et cet organisme international, selon un communiqué du ministère.

La rencontre a été l’occasion pour les deux parties d’évoquer l’état et les perspectives de coopération entre l’Algérie et l’institution internationale et d’échanger sur les voies et moyens qui permettraient à la Banque mondiale de soutenir les efforts de développement de l’Algérie, notamment à court et moyen terme, selon la même source.

A cette occasion, le ministre a exprimé sa satisfaction du niveau de partenariat avec la Banque mondiale, expliquant, à cet égard, que l’Algérie a engagé un processus ambitieux de réforme selon une démarche participative qui inclut non seulement l’administration et des institutions publiques, mais aussi divers partenaires économiques et sociaux, ajoute le communiqué.

Le ministre a également souligné que ces réformes, liées à divers domaines, tels que la fiscalité, le budget, le système bancaire et financier, visent à améliorer le climat des affaires en Algérie.

De son côté, le vice-président de la région MENA a exprimé sa satisfaction quant à la qualité de la coopération engagée jusque-là avec l’Algérie.

Il a réitéré, à l’occasion, la disponibilité de la Banque mondiale à apporter son appui pour un accompagnement de l’Algérie dans son processus de réformes et de relance de son développement économique et social pour bâtir une économie diversifiée, résiliente et prospère, a conclu le communiqué.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine