Allègement du confinement des algériens rapatriés de l’étranger

Le ministère de la Santé a décidé d’assouplir les procédures de confinement des Algériens rapatriés de l’étranger, notamment les personnes âgées de plus de 80 ans et celles souffrant de maladies chroniques… Ces catégories de personnes, après un long séjour à l’étranger imposé par la pandémie du coronavirus (covid-19), pourront rester isolées à domicile au lieu des établissements hôteliers réquisitionnés par l’État.

C’est ce qu’indique la note n°30 signée le 29 juillet par le Dr Djamel Fourar, directeur de la prévention et de la lutte contre les maladies transmissibles au ministère de la Santé et porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie du coronavirus en Algérie.

« Dans le cadre de la prise en charge sanitaire des ressortissants mis en confinement, provenant de diverses régions du monde, et à l’effet d’assouplir les procédures pour les personnes en état de vulnérabilité, il vous est demandé, après un examen médical systématique, de dispenser de confinement toutes les personnes âgées de plus de 80 ans avec ou sans comorbidité, les malades présentant une maladie chronique documentée, les personnes ayant séjourné à l’étranger pour des motifs médicaux, les femmes enceintes, les enfants mineurs et toutes les personnes dont l’état physique et ou psychologique est jugé par le médecin inapte pour le confinement sur site», lit-on dans ce document adressé aux walis, aux directeurs de la santé publique et aux responsables des établissements hospitaliers », indique la note reprise par Le Soir d’Algérie dans son édition de ce dimanche 2 août 2020.

Selon la même source, les personnes qui bénéficient de cette procédure devront, néanmoins, « s’engager sur l’honneur à respecter le confinement à domicile pour une durée de 14 jours ».

« Par ailleurs, concernant le reste des rapatriés ne rentrant pas dans les catégories sus-citées ils sont, après la levée de leur confinement, maintenus en confinement à domicile moyennant un engagement sur l’honneur de poursuivre ce confinement », indique encore la note du ministère de la santé. Autrement dit, les autorités semblent avoir prévu une réduction de la durée du confinement dans les hôtels. C’est ce que laisse entendre ce dernier paragraphe du document.

Pour rappel, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a fait savoir que 8511 citoyens algériens bloqués à l’étranger ont été rapatriés jusqu’au 28 juillet, dans le cadre de la poursuite de la deuxième phase de l’opération de rapatriement, lancée le 20 du mois écoulé.

Jeudi dernier, le même responsable a fait savoir que la troisième phase de l’opération de rapatriement des algériens bloqués à l’étranger pour cause de pandémie (Covid-19) sera lancée début août avec 13 vols programmés durant la période allant du 4 au 9 août, dont 9 vols prévus à partir de 4 grands aéroports où seront regroupés des algériens bloqués dans plusieurs pays à travers le monde.

MDI School