Covid-19: « Le virus aime toutes les saisons », selon l’OMS

Premier vaccin russe contre le Covid-19 : L'OMS se montre prudente

L’hypothèse que le virus du Covid-19 soit disparu en période de chaleur est désormais écartée. Les saisons ne semblent pas avoir d’impact sur le développement de la pandémie de coronavirus. C’est ce que déduit l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mettant en garde contre l’illusion d’être protégé en été, selon l’AFP.

«La saison ne semble pas avoir de répercussion sur la transmission du virus», qui a fait plus de 650.000 morts dans le monde et plus de 16 millions de cas, a déclaré une porte-parole de l’organisation, Margaret Harris, lors d’un briefing virtuel.

Elle en veut pour preuve que parmi les pays les plus touchés du monde, l’un, les États-Unis, est en été, et l’autre, le Brésil, traverse l’hiver, selon Sputnik.

«Il semble qu’il y a une idée persistante selon laquelle le virus est saisonnier […] mais nous devons tous avoir en tête que c’est un nouveau virus, et même s’il s’agit d’un virus respiratoire, qui sont historiquement saisonniers, celui-ci se comporte de façon différente», a-t-elle insisté.

MDI School