Les massifs forestiers de plusieurs wilayas sont en feu

Les massifs forestiers de plusieurs wilayas sont en feu

Plusieurs régions du pays sont la proie d’incendies qui ravagent le couvert végétal. En effet, depuis quelques jours, les massifs forestiers de plusieurs wilayas du Centre, de l’Est et de l’Ouest sont en feu.

Des dizaines de départs de feux sont signalés quotidiennement dans plusieurs wilayas, notamment à Béjaïa, Tizi-Ouzou et Sétif. Des photos et vidéos partagées sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, témoignent de l’ampleur des dégâts causés par ces incendies sur la nature de ces régions du pays. Des hectares entier de couvert végétal ont été calcinés par les incendies et les internautes crient à la catastrophe écologique.

La Protection civile a déployé d’importants moyens pour venir à bout de ces feux.

A Tizi-Ouzou, le Parc National du Djurdjura est particulièrement touché par plusieurs feux qui ont parcourus plusieurs hectares de forêts. Les incendies ont signalés dans plusieurs communes de la wilaya, notamment, aux Ouadhias, Iferhounene, Ouacif, Ifigha, Iakkourene…

Selon la cellule de communication de la Protection civile de Tizi-Ouzou, dimanche 26 juillet 2020, 26 départs de feux ont été enregistrés dans plusieurs communes de la wilaya. Treize incendies ont été éteints.



Lundi, plusieurs départs de feux ont été également signalés dans plusieurs régions de Tizi-Ouzou. La Protection civile a fait état de 39 départs de feux enregistrés dont 26 éteints. Onze (11) feux importants dont 06 feux éteints et 05 feux en cours.

Les localités touchées sont : Abi youcef, Yakourene, Idjer, Ait aissa mimoun, Ait Boumahdi, Ait chafaa, Ait Yahia Moussa, Bouzguene, Illilten, Ait Aguacha, Ouacifs.

A Béjaïa, la Protection civile a fait état de 32 de départs de feux entre la journée du dimanche à lundi. Plusieurs communes de la wilaya ont été touchées par des incendies. Le feux ont parcourus et détruits une centaine d’hectares de couvert végétal dont des arbres fruitiers (oliviers et des figuiers…).


A Sétif, selon la Protection civile citée dimanche par l’APS, près de 100 hectares de forêts et de vergers arboricoles ont été ravagés à cette heure par un incendie déclaré dimanche dans la localité d’Agmoun dans la commune de Bousselam au Nord de la wilaya de Sétif avant de s’étendre à la région de Béni Djemati dans la commune de Béni Chebana.
Le vent, une vague de chaleur et le relief montagneux de ces localités difficiles d’accès ont favorisé la propagation des flammes, a précisé le chargé de communication à cette direction, le capitaine Ahmed Laamamra qui a déclaré que les actions d’interventions et de surveillance s’étaient poursuivies durant la nuit de dimanche à lundi, du fait que la région est peuplée.

A Tiaret, à l’Ouest du pays, les efforts se sont poursuivis hier pour maîtriser un incendie qui s’est déclaré la veille dans la forêt du Plateau (commune de Tiaret) et qui s’est propagé à cause des vents et de la canicule, a indiqué le conservateur des forêts de la wilaya cité par l’agence officielle.

Le même responsable a souligné que la forêt du Plateau est l’une des plus importantes de la wilaya de Tiaret, connue pour sa dense végétation constituée d’arbres de pin d’Alep, ce qui rend difficile la mission de circonscrire le feu par les équipes mobilisées, parvenues après de grands efforts à stopper sa progression vers des centres d’habitation, a-t-on indiqué.
L’incendie a endommagé une grande superficie de pinèdes et causé la perte de nombreux oiseaux et animaux, a-t-on ajouté.
A Alger, un incendie s’est également déclaré durant la journée d’hier à la Forêt de Baïnem.

MDI Alger