Tunisie : le Parlement adopte la loi d’adhésion à la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf)

Tunisie : le Parlement adopte la loi d’adhésion à la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf)

Après un refus en mars dernier faute de quorum, l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) de Tunisie a finalement adopté mercredi, le projet de loi organique relatif à l’approbation de la convention fondatrice de la ZLECAf.

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) de Tunisie (Parlement monocaméral du pays) a finalement adopté mercredi 22 juillet, le projet de loi organique relatif à l’approbation de la convention fondatrice de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Le vote qui a eu lieu au cours d’une séance plénière a enregistré 152 voix pour, aucune abstention et aucune voix contre.

L’adoption de ce projet de loi organique va permettre au gouvernement tunisien qui a signé la convention d’adhésion à la Zlecaf le 21 mars 2018 de parachever les procédures d’adhésion à cette zone de libre-échange.

Le 5 mars 2020, l’ARP avait refusé faute de quorum, l’adoption de ce projet de loi. Un acte qui a fait couler beaucoup d’encre.

Entrée en vigueur depuis le 30 mai 2019, la ZLECAf doit couvrir un marché de 1,2 milliard de personnes représentant un produit intérieur brut (PIB) de 2500 milliards $.

Selon la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la mise en œuvre de la ZLECAf pourrait accroître le commerce intra-africain de 52,3 % en éliminant les droits de douane à l’importation, et le doubler si les obstacles non tarifaires sont réduits.

Ecofin

MDI School