HomeEntreprises-ManagementSonatrach et Sonelgaz : le ministère de l'Energie dément la prétendue suppression...

Sonatrach et Sonelgaz : le ministère de l’Energie dément la prétendue suppression des primes d’intéressement

Le ministère de l’Energie a démenti, lundi dans un communiqué, les informations circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles les primes d’intéressement seront supprimées pour les travailleurs des groupes Sonatrach et Sonelgaz.

« Suite à des informations, sans fondements, répandues surtout sur les réseaux sociaux relatives à une supposée suppression des primes d’intéressement pour les travailleurs des groupes Sonatrach et Sonelgaz, le ministère tient à préciser qu’aucune décision de suppression de ces primes n’a été prises par les entreprises », affirme la même source.

« Il n’a jamais été question de supprimer les primes d’intéressement attribuées aux travailleurs des groupes Sonatrach et Sonelgaz pour l’exercice 2019 », souligne le ministère en précisant que « ces primes sont décidées par les organes sociaux de ces entreprises à savoir les Assemblées générales, le niveau de ces primes étant généralement évalué en fonction des résultats et jamais annulée à ce jour ».

A cet effet, l’Assemblée générale de Sonatrach réunie, récemment, n’a même pas abordée cette question. Pour le groupe Sonelgaz, l’Assemblée générale, ne s’est pas encore réunie, note encore la même source.

Le ministère a exprimé, par ailleurs, « tout son soutien et sa reconnaissance » des efforts consentis par les travailleurs du secteur notamment dans cette conjoncture difficile et les rassure que « tous leurs droits sociaux seront préservés », conclut le communiqué.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine