Abdelmadjid Tebboune : « Le  sacrifice est une sunna, mais le risque sanitaire n’est pas à écarter »

Explosions à Beyrouth : Message de Abdelmadjid Tebboune à Michel Aoun

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a évoqué dimanche la célébration de la fête religieuse de l’Aïd El Adha dans le contexte actuel marquée par la crise sanitaire provoquée par la pandémie du coronavirus (covid-19).

Lors d’une entrevue avec des responsables de médias nationaux, le président de la République a expliqué que « le  sacrifice est une sunna, mais le risque sanitaire n’est pas à écarter (…)  nous ne pouvons être permissifs face à la mise en danger de la santé  du citoyen ».

Il a rappelé la décision de la commission de la fetwa concernant le maintien du rituel du sacrifice. Pour une protection optimale contre la Covid-19, le président a noté que des citoyens ont pris quelques dispositions à l’exemple de procéder au rituel dans les abattoirs en appelant les citoyens à la discipline.

Evoquant l’achat par les citoyens du mouton de l’Aïd, le président de la République a indiqué : « Soyons logiques et réalistes. Il y a des citoyens qui vivent uniquement de l’allocation de solidarité. Celui qui n’a pas les moyens ne doit pas procéder au sacrifice rituel ».

Soulignant que la fermeture des mosquées peine tous les algériens tout comme celle des espaces de loisirs et de détente pour les jeunes, le président Tebboune a appelé l’ensemble des citoyens à faire preuve de  patience, de sagesse et de vigilance pour sortir de cette situation.

S’exprimant sur le confinement sanitaire, le président a indiqué que l’Etat ne veut pas avoir recours à la coercition pour l’imposer en donnant l’exemple des autres pays qui ont fait appel à l’armée.

« On compte sur la sensibilisation. Il y a des pays qui ont fait sortir des blindées de l’armée dans les rues pour imposer le confinement. Mais l’Algérie, n’a pas voulu utiliser la force», a-t-il soutenu, en appelant les citoyens à se soumettre aux conditions du confinement et d’appliquer les mesures de prévention.

MDI