HomeEntreprises-ManagementImpact du Covid-19 : Voici les pertes enregistrées par certaines entreprises algériennes

Impact du Covid-19 : Voici les pertes enregistrées par certaines entreprises algériennes

Aucun secteur d’activité économique n’est épargné par la crise sanitaire induite par la propagation du nouveau coronavirus depuis son apparition en décembre dernier. Les entreprises algériennes qu’elles soient publiques ou privées sont durement touchées par le Covid-19.

Le ministre des Finances, Aymane Benabderrahmane, a révélé, le samedi 18 juillet 2020, lors de la rencontre du Premier ministre, Abdelaziz Djerad avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques, les pertes financières enregistrées par certaines entreprises publiques, en raison de la propagation de la Covid-19.

Selon les chiffres avancés par le ministre des Finances, le groupe pétrolier et gazier Sonatrach a perdu 247 milliards de dinars Naftal, une filiale de Sonatrach, a perdu 20 milliards de dinars. Les pertes de Sonelgaz s’élèvent à 6,5 milliards de dinars. La compagnie aérienne Air Algérie a perdu 16,3 milliards de dinars, suite à l’annulation de 4357 vols entre mars et avril. La compagnie aérienne Tassili Airlines, une autre filiale de Sonatrach, a perdu 595 millions de dinars, à la fin avril.

Le ministre a révélé que 65,531 milliards de dinars avaient été alloués à différents secteurs, dont 12,643 milliards de dinars pour le ministère de la Santé, et 24,702 milliards de dinars au profit des familles nécessiteuses. Un montant de 24,39 milliards de dinars a été alloué à la compensation exceptionnelle au profit des agents de l’Etat.

Il a rappelé que 3,317 milliards de dinars ont été consacrés au rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger. Il a également annoncé la contribution de l’Algérie de 271 millions de dinars à la coopération internationale, dont 258 millions de dinars pour le fonds d’intervention de l’Union africaine contre la Covid-19, malgré la crise sanitaire que traverse le pays.

Le premier responsable du secteur a indiqué que les banques ont accordé aux entreprises des prêts sans intérêts d’une durée de 6 mois, et ont annulé les pénalités de retard de paiement.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine