Extension du métro Place des Martyrs-Bab El Oued : Les travaux lancés au cours du dernier trimestre 2020

Extension du métro Place des Martyrs-Bab El Oued : Les travaux lancés au cours du dernier trimestre 2020

Le wali d’Alger, Youcef Chorfa a annoncé lundi le lancement prochain des travaux de réalisation du tronçon de métro reliant la Place des Martyrs à Bab El Oued dans le cadre d’un projet d’extension sur une distance de 16 km vers Alger Ouest.

Invité à la chaîne 3, M. Chorfa a expliqué que les travaux du tronçon devant relier la station Place des Martyrs et Bab El Oued (Trois Horloges) démarreraient, au plus tard, lors du dernier trimestre de l’année en cours, précisant que ce projet s’inscrit dans le cadre de l’extension du métro vers Alger ouest sur une distance de 16 km.

Inscrite au plan stratégique d’Alger horizon 2035, cette ligne passera par les communes d’El Biar, Dely Ibrahim, Ouled Fayet et El Achour.

Qualifié du « plus longue ligne de métro » à Alger avec plusieurs stations, ce projet a pour finalité de décongestionner la mobilité urbaine, a-t-il souligné.

De surcroît, les travaux d’extension ont été confiés au groupe public Cosider, « leader » en la matière et possédant l’expérience et les moyens pour mener à bien ce type de projets stratégiques avec des normes de haute qualité et des compétences nationales.

Les travaux du projet d’extension du métro vers Alger Est sont actuellement en cours de réalisation par le même groupe qui se chargera également de la réalisation de deux tronçons, en l’occurrence El Harrach-Aéroport Houari Boumediène sur une distance de 9,5 km, et Ain Naadja-Baraki sur une distance de 6 km, a soutenu le wali.

La mise en service partielle de l’extension à l’est de la capitale est prévue début 2021.

Par ailleurs, M. Chorfa a indiqué que le ministère des Transports avait lancé, récemment, un appel à manifestation international en vue de mettre en place un plan d’aménagement et de développement du trafic routier urbain à Alger.

Et d’ajouter, le ministère en question « est en phase finale de choix du partenaire avec lequel il discutera des détails de la réalisation et du financement de ce projet vital ».

Passant en revue les plus importants projets en cours de réalisation à Alger à l’effet de désengorger les routes et fluidifier la circulation, à l’instar des travaux de parachèvement de la réalisation d’une route menant aux Annassers via Birkhadem et du projet d’un pont géant dans le deuxième sens menant d’Oued Ouchayah vers Blida à travers la liaison radiale qui permettra de renforcer le réseau routier urbain dans la capitale, en sus de nombreux axes routiers à double sens de circulation ainsi que les échangeurs, lesquels sont en cours de réalisation et seront fin prêts d’ici 2021.

Il a par ailleurs fait état de la réception, au cours de l’année courant, de trois projets de parkings à Garidi (Kouba), El Mouradia et Hydra, et de la relance du projet d’une station multiservices de Bir Mourad Rais ainsi que de l’extension des lignes de tramway, qui sont à l’étude, dont la ligne des Fusillés-Bir Mourad Rais sur une distance de 4,6 km et celle d’Ain Taya-H’raoua-Bordj El-Bahri (8 km), afin de soutenir le réseau de transports en commun.

Soulignant que les travaux de réhabilitation d’Oued El-Harrach sont en phase finale (idem pour toutes les structures y afférentes), le wali d’Alger a fait part de la réception des deux stades de Douéra et de Baraki en fin du premier trimestre de l’année prochaine.

Il a également ajouté que des opérations de réhabilitation et d’aménagement des anciennes bâtisses seront bientôt programmées au niveau de la région Est de la capitale, à l’instar du quartier de Belcourt (commune de Mohamed Belouizdad) et la rue Tripoli (commune d’Hussein Dey), avant de les généraliser progressivement à d’autres quartiers d’El-Harrach et Ruisseau.

Dans le même sillage, le wali a fait savoir qu’une opération d’expertise technique a récemment été lancée au niveau de 1800 bâtiments dans la Casbah, en vue de les classer, faisant état de 15 équipes mobilisée sur le terrain afin d’évaluer l’état des bâtiments menaçant ruine.

Passant en revue les grands projets s’inscrivant dans le cadre du Plan stratégique d’aménagement de la wilaya d’Alger 2035, dont l’objectif consiste à « ériger la capitale au rang des grandes métropoles », M. le wali a en outre rappelé la concrétisation des projets d’amélioration des transports, de restructuration du tissu urbain, de revitalisation du centre historique de la capitale et de prise en charge des zones d’ombre.

APS

MDI School