Testé positif au covid-19, un harraga algérien s’échappe d’un hôpital en Espagne

L’Espagne a accordé la nationalité à 102 Algériens en 2019

La police espagnole a interpellé dimanche un ressortissant algérien en situation illégale en Espagne qui s’était échappé de l’hôpital où il était confiné car testé positif au coronavirus (covid-19), rapporte la presse espagnole.

Le jeune harraga algérien s’était enfui dimanche vers 3h du matin de l’hôpital Santa Lucia de Carthagène au sud de l’Espagne. Placé en quarantaine au quatrième étage de l’hôpital en question, le jeune harraga algérien de 25 ans s’est enfui par la fenêtre en nouant plusieurs draps pour sortir de la chambre d’hôpital.

Après avoir déployé tout un dispositif, la police nationale a fini par retrouver le jeune harraga algérien le même jour vers 20h55, précise-t-on. Il a été ensuite reconduit à l’hôpital où il a été placé à nouveau en confinement sanitaire.

Selon les médias espagnols, le jeune harraga s’étant échappé de l’hôpital fait partie d’un contingent de 108 immigrants, arrivés dimanche dernier à bord de 10 embarcations à Carthagène.

Après avoir été secourus, ils ont été soumis a des tests de dépistage du coronavirus, dont les résultats ont confirmé la contamination de huit parmi les harragas interceptés. Ils ont été transférés à l’hôpital de Carthagène, tandis que les personnes qui ont été en contact avec eux, ont été placées en quarantaine, par mesure de prévention.

MDI School