Covid-19 : 26 décès et plus de 1500 cas impactés parmi le personnel de la santé

Coronavirus en Algérie: 601 nouveaux cas et 11 décès en 24 h

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a fait état de 26 décès et plus de 1500 cas impactés par le Coronavirus, parmi le personnel de la santé.

Le secteur de la Santé a déploré, parmi les différents corps, 26 décès et plus de 1500 cas impactés, dont certains se sont rétablis et d’autres toujours en soins, a indiqué le ministre vendredi soir lors d’une émission de la Télévision publique sur la propagation du Covid-19 dans la wilaya de Blida.

Le ministre de la Santé avait annoncé auparavant des émissions télévisées consacrées aux wilayas enregistrant les taux les plus élevés de contamination au Covid19, animées par des spécialistes des hôpitaux de la wilaya concernée, dont celle consacrée vendredi à la wilaya de Blida.

Concernant la hausse des contaminations après l’allègement des mesures de confinement sanitaire, le ministre a expliqué qu’il s’agit là d’un phénomène mondial liée à la nature même du virus, que les experts imputent au non-respect des mesures barrières.

Soulignant, dans ce sens, que la large propagation du virus dans les grandes villes était due à la forte concentration démographique dans les wilayas du nord, M. Benbouzid a déploré le fait que cette situation ait créé une lassitude surtout psychologique chez les personnels de la Santé.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a assuré que les tests de dépistage PCR sont disponibles en nombre suffisants à l’Institut Pasteur, ajoutant que d’autres quantités seront importées dans les prochains jours.

De son côté, le directeur général de l’Institut Pasteur, Dr. Fawzi Derrar a affirmé que le nombre des analyses de dépistage est passé de 600/jour en mars dernier à 2600/jour ces derniers temps, précisant que les laboratoires seront renforcés dans les régions enregistrant des foyers de contamination.

S’agissant des laboratoires relevant du secteur privé, autorisés à effectuer les dépistages, Dr. Derrar a cité trois laboratoires dans les wilayas de Bordj Bou Arreridj, El Oued et Sétif, qui seront intégrés dans la nouvelle stratégie de laboratoires nationaux spécialisés dans le dépistage des maladies virales.

Des infectiologues, des pneumologues, des épidémiologistes, des médecins-réanimateurs et oncologues prenant part à cette émission ont passé en revue la situation épidémiologique dans la wilaya de Blida, citant l’existence de « deux à trois foyers de contamination » sur les 29 communes de la wilaya.

L’ensemble de ces spécialistes se sont accordés à dire que « pour briser la chaine de contamination le respect de trois règles de prévention, à savoir le lavage régulier des mains, l’observation de la distanciation sociale et le port du masque de protection par tous était impératif ».

APS

MDI School