Frontières hors UE : La Suisse rouvre ses frontières aux Algériens, l’Allemagne exclut l’Algérie

Frontières hors UE : La Suisse rouvre ses frontières aux Algériens, l’Allemagne exclut l’Algérie

La Suisse rouvrira ses frontières aux ressortissants en provenance de 14 pays tiers, dont l’Algérie, à partir du lundi 20 juillet prochain, rapporte ce jeudi le site spécialisé SchengenVisaInfo.

Le 20 juillet, le Département fédéral de justice et police FDJP prévoit de retirer l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay ainsi que les États de l’UE en dehors de l’espace Schengen (Bulgarie, Irlande, Croatie, Roumanie et Chypre) de la liste des pays à haut risque », indique la même source.

Le Conseil fédéral suisse a décidé de maintenir l’interdiction d’entrée pour les résidents de pays tiers jusqu’au 20 juillet, malgré une recommandation du Conseil de l’Union européenne aux États membres et aux pays associés à Schengen de rouvrir les frontières le 1er juillet.

Les résidents de 11 pays tiers pourront entrer sur le territoire de l’Allemagne à partir du 2 juillet, qui font également partie de la liste des pays tiers « sûrs » du Conseil de l’UE, rapporte le même site.

La décision a été prise aujourd’hui par le cabinet fédéral allemand conformément à la recommandation du Conseil de l’Union européenne émise le 30 juin, qui suggère aux États membres de l’UE et aux pays associés à Schengen de lever les restrictions d’entrée pour les résidents de 15 tiers -les pays, considérés comme sûrs.

Le Conseil des ministres a cependant exclu 4 des 15 pays du Conseil considérés comme «sûrs», à savoir l’Algérie, le Maroc, le Rwanda et la Serbie. La décision a été prise suite à l’évaluation de la situation actuelle dans ces pays concernant le coronavirus.

MDI School