Le pétrole rebondit au lendemain d’une forte baisse

Le pétrole rebondit au lendemain d'une forte baisse

Les prix du pétrole ont rebondi hier, après avoir dégringolé de plus de 5% la veille, à l’issue d’une séance volatile, où le marché a oscillé entre données économiques américaines plutôt rassurantes et craintes sur le front sanitaire.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a terminé 41,05 dollars à Londres, en hausse de 1,8% ou 74 cents par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI pour le même mois a gagné 1,9% ou 71 cents, à 38,72 dollars. En repli pendant presque toute la séance européenne, les prix pétroliers se sont ressaisis après la publication de chiffres du département du Travail sur le nombre de demandeurs d’allocation chômage aux États-Unis.

Ce matin vers 6h30, le baril de Brent affichait une hausse de 0,71% à 41,34 dollars confirmant ainsi la tendance enregistrée hier

Afp

MDI School