Me Bouchachi : « Il serait sage de reporter le retour du Hirak »

Me Bouchachi :

L’avocat et militants des droits humains, Me Mostefa Bouchachi a estimé, ce mercredi, qu’il serait sage de reporter le retour du mouvement populaire « Hirak » jusqu’à ce que les conditions soient favorables en raison de la pandémie du coronavirus.

MixOil fête ses 20 ans

« Notre révolution bénie a toujours été marquée par la conscience du peuple et son unité, donc je pense qu’il serait sage de reporter le retour du Hirak jusqu’à ce que les conditions sanitaires soient favorables », écrit Me Bouchachi sur sa page Facebook, estimant que « se précipiter pour déterminer la date du retour des marches pourrait diviser nos rangs et nuire à notre mouvement pacifiste. »

« La Révolution du 22 février est notre patrimoine commun, et il est de notre devoir à tous de le préserver », écrit encore Me Bouchachi, qui souligne la nécessite d’écouter les avis des spécialistes, médecins et autres, avant de prendre toute décision concernant la reprise des marches. « Le Hirak est une idée, et l’idée ne meurt pas », conclut Me Bouchachi.

Pour rappel, les marches du mouvement populaire ont été suspendues depuis le mois de mars dernier en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus qui a imposé le confinement sanitaire et l’interdiction des rassemblements.

MDI Alger