Homela deuxTurquie : Des hôteliers d'Istanbul réclament leur dû à l'ambassade d'Algérie

Turquie : Des hôteliers d’Istanbul réclament leur dû à l’ambassade d’Algérie

Des hôteliers d’Istanbul ont demandé à l’ambassade d’Algérie en Turquie de payer l’intégralité des dépenses des Algériens bloqués dans la ville et hébergés dans des hôtels après l’annulation des vols en mars en raison de la pandémie de coronavirus, a rapporté le média turc Hurriyet Daily News.

Près de 60 algériens, dont des touristes, des étudiants et des professionnels, touchés par la suspension du trafic aérien ont été hébergés par l’ambassade d’Algérie en Turquie dans 17 hôtels d’Istanbul où ils y sont restés pendant plusieurs jours pour un montant total de 3,1 millions de lires turques (environ 455 000 $), a précisé le média turc.

Jusqu’à présent, l’ambassade d’Algérie n’a payé que 1 million de lires du montant total. Comme le reste de l’argent n’a pas été encore réglé, les hôtels ont du expulser certains algériens hébergés, a rapporté encore le média turc qui a précisé que les hôtels ont envoyé une mise en demeure par le biais de notaires à l’ambassade d’Algérie, réclamant leur argent.

L’ambassadeur d’Algérie en Turquie, Mourad Adjabi, cité par la même source, a déclaré : « Nous travaillons pour résoudre ce problème. L’ambassade attend l’approbation des autorités algériennes pour effectuer le paiement. Il ne s’agit que de bureaucratie ».

Interrogé par le média turc, un ressortissant algérien bloqué en Turquie a indiqué : « Avant la pandémie, je vivais dans un appartement et je comptais retourner en Algérie en mars. Mais je ne pouvais plus quand la pandémie a frappé. »

« J’ai déménagé de mon appartement en raison de difficultés financières et je me suis installé dans un hôtel il y a environ un mois. Je compte les jours pour rentrer dans mon pays », a déclaré l’un des Algériens.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine