Covid-19 : Un avion mis à la disposition du ministère de la santé pour se déplacer sur le territoire national

Coronavirus : La situation reste stable en Algérie

Un avion a été mis à la disposition du ministère de la santé pour se déplacer à tout moment à travers le territoire national afin de s’assurer des informations relayées ici et là concernant l’épidémie du coronavirus (covid-19).

Cette décision a été prise par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors de la réunion du Conseil des ministres qu’il a présidée dimanche 14 juin 2020.

Dans son intervention à l’issue de l’exposé présenté par le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid sur l’évolution de la situation liée au coronavirus en Algérie, le chef de l’Etat a enjoint le ministre concerné « de durcir le contrôle sanitaire à travers le territoire national et de se déplacer, si nécessaire, en vue de s’enquérir de la situation sur place dans le but de pallier les besoins qui pourraient être provoqués par un manque inadmissible d’un hôpital donné, en équipements médicaux disponibles, en quantités suffisantes au niveau de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), afin de faire face à toutes les demandes », lit-on dans le communiqué sanctionnant la réunion du Conseil des ministres.

« Le Président a également ordonné le durcissement du contrôle dans certains hôpitaux qui seraient, selon les médias, en surcharge et où des cas de patients non pris en charge seraient enregistrés. A ce propos le Président a instruit de mettre un avion à la disposition du ministère en vue de son déplacement, à tout moment sur les lieux, afin de s’assurer des informations relayées ici et là », est-il indiqué.

Pour sa part, le ministre de la Santé a présenté un exposé sur l’évolution de la situation sanitaire nationale liée au Covid-19, ainsi que sur les dispositions prises par la juguler. « Grâce à ces dispositions, des indicateurs positifs ont pu être enregistrés, comme la baisse du niveau d’occupation des lits réservés aux malades du Covid-19 en réanimation, la baisse sensible et constante du nombre de décès, et l’augmentation des cas de rétablissement qui se situent à hauteur de 98,02% », a-t-il expliqué.

Toutefois, le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie a recommandé la poursuite de l’application stricte des gestes barrières afin de contenir les cas isolés, a souligné le ministre.