HomeActualitéNationalTrois activistes arrêtés à Alger, un autre placé sous mandat de dépôt...

Trois activistes arrêtés à Alger, un autre placé sous mandat de dépôt à Adrar

L’activiste et ex-détenu du mouvement populaire « Hirak », Hakim Addad, a été arrêté dimanche après-midi au niveau de la Place Emir Abdelkader à Alger Centre par les services de sécurité, indiqué sur Twitter, Said Salhi, vice-président de la Ligue algérienne de défense des droits humains (LADDH).

« Hakim Addad ex détenu vient d’être arrêté à l’instant au niveau de la place Emir Abdelkader à Alger, embarqué par des civils à bord d’une voiture banalisée vers une destination inconnue jusque la. », a écrit Said Salhi.

Pour rappel, Hakim Addad, ancien leader de l’Association Rassemblement Action Jeunesse (RAJ), a été arrêté début octobre 2019 et placé en détention provisoire à la prison d’El Harrach à Alger. Après trois mois de détention, il a été remis en liberté provisoire le 2 janvier 2020.

Le procès de Hakim Addad et de plusieurs autres ex-détenus en liberté provisoire était renvoyé à plusieurs reprises.

Deux autres activistes arrêtés à Alger

Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), d’autres activistes ont été arrêtés par les services de sécurité à Alger. Il s’agit notamment de Sofiane Rabiai, blogueur et administrateur de la page Facebook « Puonpion Dz ». Selon la même source, Sofiane Rabiai avait reçu une convocation de la police judiciaire de Bab Ezzouar en date du 11 Juin.

« Aucune nouvelle de lui, et la dernière vidéo postée sur sa page revient au 11 Juin où il avait exposé la convocation de police », ajoute le CNLD.

Le CNLD a également informé de l’arrestation de l’activiste et ex-détenu Zahir Keddam devant sa maison à Ouled Fayet (Ouest d’Alger), par les services de sécurité à bord d’une voiture Peugeot 406.

Adrar, Mohad Gasmi placé sous mandat de dépôt

Le CNLD a rapporté aussi le placement ce dimanche 14 juin sous mandat de dépôt de l’activiste Mohad Gasmi par le juge d’instruction près le tribunal d’Adrar.

« Alerte / Adrar : Mohad Gasmi placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction (Enquête sur les accusations : saluer des actes terroristes et de destruction) », a écrit le CNLD qui a rappelé que « Mohad Gasmi a été arrêté le 8 Juin et placé en garde à vue depuis toute cette période jusqu’à ce matin pour le présenter devant le procureur. »

« Le 9 Juin, une perquisition à domicile ( confisquer son téléphone portable, ordinateur portable et flash disk) », a précisé la même source qui a ajouté que « deux jours avant son arrestation, il avait publié qu’il venait d’être interrogé par des éléments d’Interpol d’Adrar ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine