Béjaïa : Mandat de dépôt pour trois militants du Hirak

Les militants Merzoug Touati, Yanis Adjlia et Amar Beri placés sous mandat de dépôt, après leur comparution immédiate, a annoncé samedi le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), sur sa page Facebook.

Le procès a été renvoyé au samedi 17 juin à 14h00, précise le Comité dans un communiqué qui a rappelé les chefs d’inculpation retenus contre les trois militants.

Merzoug Touati a été inculpé pour «  incitation à attroupement, publication et distribution de publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale, mettre la vie d’autrui en danger durant la période du confinement », selon le CNLD.

Yanis Adjlia a été inculpé pour « incitation à attroupement non armé, publication pouvant porter atteinte à l’intérêt national, mettre la vie d’autrui en danger durant la période du confinement ».

Quant à Amar Beri, il a été inculpé d’ « atteinte à la personne du président de la République, outrage à corps constitué, incitation à attroupement non armé, mettre la vie d’autrui en danger durant la période du confinement », indique la même source.

Pour rappel, une marche a été organisée hier vendredi à Bejaia par des activités du Hirak pour annoncer une reprise du mouvement populaire suspendu depuis mars dernier en raison du coronavirus. La marche a été violemment réprimée par les forces de l’ordre et plusieurs manifestants ont été interpellés, avant d’être relâchés quelques heures après leur arrestation.

MDI