Mehdi Bouguetaia nommé nouveau DG du groupe Neptune Energy en Algérie

Le  groupe industriel énergétique français, Neptune Energy a annoncé aujourd’hui 1 juin que Mehdi Bouguetaia rejoindra l’entreprise pour prendre le poste de directeur général de Neptune Energy d’Algérie.

Bouguetaia sera basé à Alger et remplacera l’actuel Dg Jerome Jacquemont qui restera en poste jusqu’à la fin de l’année affirme un communiqué du groupe. Bouguetaia a rejoint Neptune après un passage chez Shell, où il a récemment travaillé en tant que directeur général du support technique et des opérations sous-marines dans la joint-venture Rashpetco, en Égypte.

De nationalité algérienne, Mehdi possède une solide expérience commerciale et technique avec 20 ans d’expérience dans l’industrie pétrolière et gazière, ayant débuté sa carrière chez Shell à Aberdeen, au Royaume-Uni, en tant qu’ingénieur processus et développement. Il a occupé plusieurs postes de direction aux Pays-Bas, au Gabon et en Égypte, où il est basé depuis 2012, et a une compréhension approfondie du paysage de l’industrie et des parties prenantes en Algérie.

Bouguetaia, a un Master en génie chimique de Grenoble Polytechnics, un autre master en économie et gestion pétrolière de l’Institut Français du Pétrole, et un Master en affaires minérales et économie de Colorado School of Mines.

Le PDG de Neptune, Jim House, a déclaré que Bouguetaia a rejoint l’entreprise à «un moment important ».   « Il apporte une grande expérience à Neptune le fait qu’il a des solides liens personnels et professionnels avec l’Algérie, qui constitue une partie importante de notre portefeuille géographiquement diversifié. » a indiqué encore un communique de la société.

«Je suis reconnaissant à Jérôme pour son leadership continu et pour avoir supervisé le démarrage du développement du gaz de Touat, le premier grand projet de développement que nous avons vu sur la ligne en Afrique du Nord.» a ajouté la même source.

En effet, le premier gaz a été exporté du champ Touat en septembre 2019, ou il existe 19 puits de développement, une usine de traitement de gaz, avec un réseau de collecte et des pipelines d’exportation.

La production de Touat représentera environ 6% des exportations totales de gaz de l’Algérie et sera en production pendant plus de 20 ans. Le projet a consisté à installer une connexion au principal gazoduc GR5, construit par Sonatrach, pour collecter le gaz du sud-ouest de l’Algérie et le transporter à Hassi R’Mel, situé à environ 800 kilomètres au nord.

MDI School