Développement des compétences numériques : Un programme allemand forme des jeunes algériens

Développement des compétences numériques : Un programme allemand forme des jeunes algériens

Un groupe de 27 jeunes algériens ont été formés dans le cadre d’un programme du développement des compétences numériques, initié par la société technologique allemande SAP et l’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) en partenariat avec l’Agence nationale pour la promotion et le développement des parcs technologiques (ANPT), a indiqué samedi SAP dans un communiqué.

Intitulé « SAP Young Professional programme », cette initiative de formation publique-privé à pour objectif le « développement des compétences numériques » et « crée des opportunités de travail durables pour la jeunesse algérienne tout en soutenant la transformation numérique des organisations en Algérie avec des talents qualifiés ».

« Alors que les 27 diplômés de la première promotion du programme en Algérie ont terminé avec succès début avril, la deuxième promotion a débuté peu de temps après en collaboration avec l’ANPT pour permettre à de jeunes talents algériens de découvrir les dernières innovations de SAP et de contribuer à conduire la transformation numérique du pays », lit-on dans le communiqué.

Le communiqué précise que « le SAP Young Professional Program est une initiative de formation gratuite de l’Institut de Formation et de Développement de SAP qui s’appuie sur des partenariats publics-privés pour préparer conjointement les jeunes à s’épanouir dans l’ère numérique d’aujourd’hui. Le programme de 3 mois intègre un plan d’activation unique qui inclut le développement des connaissances fonctionnelles et techniques des logiciels SAP. La certification met également l’accent sur les dernières innovations SAP ainsi que la formation aux compétences non-techniques et futures. »

« Le SAP YPP cible les diplômés brillants des universités en recherche d’emploi et/ou sous-employés ainsi que les ressortissants du pays où le programme est offert. Les participants sont diplômés du programme en tant que Consultants associés SAP. SAP travaille en étroite collaboration avec ses clients et partenaires pour identifier les opportunités d’emploi sur le marché algérien que les diplômés du programme peuvent saisir après leur réussite du programme », ajoute la même source.

« Pour soutenir leurs programmes de transformation numérique, CM Consulting, Pharma Invest, IT Solutions, Grant Thornton, SDG Group, Amor Benamor et MagPharm ont déjà recruté des diplômés de la première promotion du SAP Young Professional Program en Algérie », souligne le communiqué.

Les deux promotions du programme SAP Young Professional en Algérie font partie d’une collaboration entre SAP et l’agence GIZ dans le but de créer conjointement 450 emplois pour le personnel hautement qualifié dans le secteur informatique dans dix pays africains et sur trois ans.

Le projet de coopération fait partie de l’initiative spéciale « Formation et création d’emplois » et du programme develoPPP.de que la GIZ met en œuvre pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

« La pandémie COVID-19 souligne une nouvelle fois la nécessité d’accélérer le développement des compétences numériques dans un monde de plus en plus digitalisé.

Nous sommes reconnaissants envers nos clients et partenaires qui recrutent nos diplômés du premier SAP Young Professional Program en Algérie et rendent ainsi possible le lancement de cette initiative en Algérie. Aider le monde à mieux fonctionner et améliorer la vie des gens fait partie des objectifs et des promesses de SAP. Conscient de la situation sans précédent dans laquelle se trouve notre monde, je suis fier que SAP joue un rôle vital dans la construction d’un avenir radieux pour l’Algérie, la région et au-delà », a déclaré le directeur pour l’Afrique à SAP, Frédéric Alran, cité dans le communiqué.

« D’ici 2030, plus de 230 millions d’emplois nécessiteront des compétences numériques en Afrique selon la Société financière internationale (SFI, Banque mondiale). Compte tenu de la situation actuelle autour de la pandémie de COVID-19, ces chiffres augmenteront probablement en raison d’un accroissement significatif de la demande d’outils et de processus numériques », conclut le communiqué de SAP.

MDI School