Crise financière en Algérie : Vers un appui technique du département du Trésor américain

L'ambassade US à Alger annonce la reprise des services de visas

La coopération entre les Etats-Unis et l’Algérie dans le secteur financier, pourrait se traduire prochainement à travers un appui technique du département du Trésor américain pour le ministère des finances, notamment durant la crise financière que traverse le pays.

C’est ce qui a été évoqué par le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, lors d’un entretien téléphonique qu’il a eu jeudi avec l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Algérie, John Desrocher, précise un communiqué du ministère rapporté par l’agence APS.

Les deux parties ont évoqué la «coopération entre le ministère des Finances et le Département du Trésor américain», notamment en ce qui concerne la mise en place de nouvelles actions d’appuis techniques, a précisé la même source.

L’entretien a permis également un «échange de vues sur les principaux chantiers de réformes envisagées », notamment dans les domaines budgétaires, de diversification de l’économie et l’amélioration du climat des affaires pour favoriser l’investissement et la croissance.

M Raouya qui a passé en revue avec son interlocuteur, l’état de la coopération économique et financière bilatérale, a rappelé au diplomate américain les «principaux éléments de la politique économique engagée par le gouvernement algérien » en vue d’assurer l’équilibre et la viabilité du cadre macro-économique global, notamment au regard des retombées de la pandémie du Covid-19 sur l’économie nationale, affirme encore la même source.

À ce titre, le ministre des Finances a donné un aperçu sur les principales mesures contenues dans le projet de la Loi des finances complémentaire pour 2020.

De son côté, l’ambassadeur américain a fait part de la disponibilité des autorités de son pays à poursuivre et même élargir les actions de coopération avec le ministère des Finances.

Concernant le don octroyé par les Etats-Unis, destiné à la lutte contre le coronavirus, le communiqué précise que cette aide était octroyée pour les pays qui disposent d’un plan d’action pour faire face à la pandémie.

Des organisations comme le Croissant rouge algérien (CRA) et les institutions relevant du système des Nations Unies, devront conduire cette action, conclut le communiqué.

MDI School