CHU d’Oran : quatre femmes enceintes guéries du Covid-19

CHU d’Oran : quatre femmes enceintes guéries du Covid-19

Plusieurs cas guérisons du covid-19 ont été enregistrés à travers plusieurs wilayas du pays, rapporte ce samedi l’agence officielle APS.

En effet, Selon la cheffe du service, Pr Nadjet Mouffok, citée par la même source, quatre (04) femmes enceintes sont guéries du Covid-19 après avoir suivi le traitement à base de la chloroquine au niveau du service des maladies infectieuses du CHU d’Oran, dont l’une d’elles a donné naissance à un enfant en « excellente santé ».

Pr Mouffok a précisé que trois femmes enceintes ont été traitées depuis le début de l’épidémie suivant le protocole thérapeutique à base de chloroquine pendant 10 jours. Elles sont sorties après avoir été testées négatives à la fin du traitement. Elle a ajouté que la quatrième a été admise alors qu’elle était en fin de grossesse, et a donné naissance à un enfant en plein forme.

S’agissant du traitement à la chloroquine, le Pr Mouffok a révélé que 28 personnes ont guéri du coronavirus les 5 derniers jours, avec des tests négatifs, se félicitant du nombre important de guérisons au niveau du CHU d’Oran, qui a dépassé les 180. Elle a également révélé qu’un nombre très réduit de complications sont signalés dans son service.

Concernant les gestes à adopter pour lutter contre la propagation du virus, le Pr Mouffok a estimé que la discipline individuelle et la responsabilité personnelle, en respectant la distanciation sociale, le port de masques et le lavage des mains, sont suffisantes pour endiguer la pandémie. « Nous avons eu l’occasion de constater que les contaminations se font surtout au sein d’une famille et de son entourage proche », a-t-elle expliqué, précisant que les enquêtes épidémiologiques ont révélé des contaminations allant jusqu’à une trentaine de personnes ayant des liens de parenté.

Pour la spécialiste, il n’est pas suffisant de se confiner, le respect de la distance au sein de la famille (avec les grands parents, les beaux parents, les cousins, etc.) étant aussi important, et le non respect de ces mesures est une source de contamination.

59 cas de guérison depuis le début de l’épidémie à Khenchela

A Khenchela, la direction locale de la santé et de la population (DSP), citée par l’APS, a fait savoir qu’un total de 59 cas de guérison du Covid-19 a été enregistré dans la wilaya de Khenchela depuis le début de l’épidémie le 11 avril dernier à ce jour.

Onze (11) nouveaux guéris du Covid-19 ont quitté les hôpitaux de Ali Boussehaba du chef lieu de wilaya, Hihi Abdelmajid de Kais et le nouvel hôpital de Chechar durant les dernières 48 h, a précisé la DSP de Khenchela dans un communiqué.

La DSP a indiqué que ces personnes guéries qui ont toutes été soumises au protocole thérapeutique à base d’hydroxychloroquine, ont pu regagner leurs domiciles et appliquent toutes les mesures de prévention nécessaires après que des analyses ont démontré leur rémission complète.

54 patients guéris du Coronavirus à Boumerdes

A Boumerdes, le nombre des patients guéris du nouveau coronavirus avait atteint jusqu’à jeudi passé 54 cas sur l’ensemble du territoire de la wilaya, a indiqué le wali Yahia Yahiatene, cité par la même source.

Dans une déclaration faite à l’APS jeudi dernier à l’occasion d’une cérémonie organisée par l’association Kafil El Yatim à la faveur du personnel soignant, des pharmaciens et des employés du secteur impliqués dans le traitement des cas confirmés dans la wilaya. M. Yahiatene a précisé que les cas jusque-là guéris ont été pris en charge au sein des établissements hospitaliers de la wilaya équipés à cet effet.

Selon lui, quelque 118 cas confirmés ont été enregistrés depuis le début de la crise sanitaire, contre 10 décès.

Outre « la durée de cette pandémie qui est très normale », le responsable exécutif de la wilaya explique la hausse des cas confirmés à Boumerdès notamment ces derniers jours par « le non-respect par certains citoyens des mesures de prévention, la désinvolture de certains face au degré de la gravité de la pandémie et d’autres comportements qui relèvent de l’indifférence ».

Une fois équipé par des bienfaisants dans un élan de solidarité inégalé, le laboratoire de dépistage du coronavirus mis en service récemment à l’EPH de Thenia a réalisé jusqu’à présent, selon le wali, un total de 174 tests avec une capacité de 60 tests/jour.

Algérie-Eco/APS

MDI School