Volaille : 57.000 quintaux mis sur le marché pour casser les prix

Volaille : 57.000 quintaux mis sur le marché pour casser les prix

Afin de casser les prix de la volaille qui ont nettement augmenté ces derniers jours, l’Office national des aliments du bétail (ONAB) a entamé mardi une opération de mise sur le marché d’un stock de 57.000 quintaux de poulet à 250 DA/Kg, a déclaré à l’agence officielle Mohamed Batraoui, PDG de l’ONAB.

Selon Mohamed Batraoui, cette opération vise à « casser les prix de la volaille qui ont flambé dernièrement pour atteindre 360 Da/Kg ».

Le PDG de l’ONAB a fait part de l’idée de mettre en place 51 points de vente dans 23 wilayas à l’instar d’Alger, Blida, Oran, Annaba, Constantine, Tlemcen, Mostaganem, Ghardaïa, Sidi Belabbès, Adrar et Illizi.

A Alger, Batraoui a précisé que les points de vente répartis sur les communes de Chéraga (El Karia), Aïn Benian (au siège de l’Office national interprofessionnel des légumes et viandes -ONILEV-), Hussein Dey (un à l’entrée de la rue Tripoli et un autre à proximité du Groupe Giplait), et Reghaïa où trois unités entreront en service demain mercredi.

Des points de vente itinérants mobilisés pour sillonner les cités et vendre de la volaille aux citoyens

Selon Batraoui, des camions (points de vente itinérants) ont été mobilisés pour sillonner les cités et vendre de la volaille aux citoyens qui n’auront pas à se déplacer, notamment par ces temps de confinement imposé du fait de la propagation du Covid-19. « Quatre camions se sont dirigés, mardi, vers des quartiers de Bab El Oued, El Harrach, Mohamed Belouizdad et d’El Mohammadia dans la capitale, en vue d’y vendre des viandes blanches aux citoyens, au prix de 250 Da le kilo », a-t-il fait savoir.

Le PDG de l’ONAB a noté que la production de volailles, avait connu avant les mesures de confinement, « un surplus considérable, ce qui a induit une baisse des prix ». Cela a amené , a-t-il expliqué, à stocker quelque 67.000 quintaux de poulet, dont une quantité a été sortie, au début du Ramadhan, tandis que le reste, à savoir 57.000 quintaux, leur utilisation a commencé, mardi, en vue de contrer la hausse des prix.

MDI School