HomeLa uneMinistre de l'Intérieur : 8,5 millions d'Algériens vivent dans 15 000 zones...

Ministre de l’Intérieur : 8,5 millions d’Algériens vivent dans 15 000 zones d’ombre

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Kamel Beldjoud, a révélé que le décompte des zones d’ombre qui a eu lieu au niveau des wilayas a permis le recensement d’environ 8,5 millions d’Algériens vivant dans 15 000 zones d’ombre.

Le ministre Beldjoud a expliqué que ce recensement donnait aux pouvoirs publics une vision globale de la situation, révélant qu’une enveloppe de 126 milliards de dinars a été débloquée pour financer 2000 projets dans ces régions.

Le ministre a indiqué qu’un recensement des zones d’ombre avait été effectué par des responsables locaux, notamment les walis et les chefs de daïras, ajoutant que l’Etat algérien examine toutes les zones d’ombre et que les responsables locaux doivent être au courant de ce qui se passe dans leurs régions.

Pour rappel, l’opération de recensement des zones d’ombre en Algérie a été décidée en février dernier, lors de la dernière rencontre walis-gouvernement. L’objectif de ce recensement est de déterminer les besoins des populations vivant dans ces régions enclavées, où les inégalités de développement sont criantes, notamment l’accès aux services publics qui sont quasiment absents ou en deçà des attentes des citoyens.

En mars dernier, le gouvernement a fait savoir qu’un plan d’urgence était en cours d’élaboration dont le but est le désenclavement de ces régions isolées et le règlement des problèmes d’urgence auxquels sont confrontées les populations vulnérables installées dans ces zones d’ombre.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine