Arkab annonce le maintien d’Anadarko en Algérie en vertu du contrat d’association avec Sonatrach

Factures d'électricité élevées : Les explications du ministre de l’Energie

Le ministère de l’énergie a réagi ce mercredi au sujet de l’affaire des actifs d’Anadarko détenus en Algérie.

En effet, après la déclaration d’hier du PDG du groupe français Total, Patrick Pouyanné, faisant savoir que son entreprise ne pourra pas racheter les actifs d’Anadarko en Algérie.

Le ministère de l’énergie a annoncé dans un communiqué diffusé via l’agence officielle que le ministre de l’Energie Mohamed Arkab a donné son accord à la compagnie Occidental Petroleum Corporation (OXY) « pour le maintien de la société Anadarko Algeria Corporation (ACC) dans le contrat d’association avec Sonatrach » sur l’exploitation du périmètre de Berkine.

Tenant compte des nouveaux éléments intervenus suite à l’acquisition par Occidental Petroleum Corporation des actifs d’Anadarko, « le ministre de l’Energie a donné son accord pour le maintien de la société Anadarko Algeria Corporation dans le cadre du contrat d’association en partenariat avec Sonatrach et d’autres sociétés », a précisé la même source.

Le communiqué a ajouté que le contrat d’association comprenait « la recherche et l’exploitation des hydrocarbures sur le périmètre contractuel situé dans les blocs 404 et 208 de Berkine ».

Selon la même source, la compagnie Occidental Petroleum Corporation (OXY), qui avait pris le contrôle d’Anadarko Algeria Corporation (AAC), suite à l’acquisition d’Anadarko Petroleum Corporation, a informé, aussi, le ministre de l’Energie de sa « nouvelle approche stratégique » et de « son engagement à poursuivre les activités de AAC en Algérie ».

« Cet engagement fait suite aux discussions fructueuses engagées avec la compagnie Occidental Petroleum Corporation OXY, notamment sur la question de la pérennité et l’intérêt mutuel de poursuivre le développement et l’exploitation du projet Berkine dans le cadre du contrat en vigueur, ainsi que la recherche de nouvelles opportunités de partenariat en Algérie », a conclu le communiqué du ministère de l’Energie.

MDI School