Khenchela : Une production de 1.46 million de quintaux de pommes durant la saison agricole 2018/2019

Khenchela : Une production de 1.46 million de quintaux de pommes durant la saison agricole 2018/2019

Durant la saison agricole 2018/2019, la wilaya de Khenchela s’est placée leader de la filière pomiculture avec une production de 1.466.000 quintaux d’une valeur estimée à 25 milliards DA, a rapporté, le mardi 5 mai 2020, l’agence officielle qui a fait état du lancement de deux expériences pilotes de culture intensive de pommiers.

Selon Yacine Nasri, président de la filière pomiculture au conseil local interprofessionnel de l’arboriculture fruitière, cité par la même source, deux (2) expériences pilotes de culture intensive de pommiers selon la nouvelle méthode polonaise ont été lancées dans la wilaya de Khenchela.

Yacine Nasri a expliqué que les deux vergers pilotes de pommiers ont été ainsi plantés à la méthode de culture intensive dans la localité Ahroune dans la commune de Bouhmama dans le cadre de la mise en œuvre des résultats de la visite effectuée en janvier passé en Pologne par des membres du conseil interprofessionnel de l’arboriculture fruitière.

Il a ajouté que l’expérience menée par deux investisseurs portera sur la plantation de 12.000 arbres des variétés Jeromine, Story et Granny Smith sur quatre hectares avec 1 mètre de distance entre les arbres et 4 mètres entre les rangées d’arbres.

Le président de la filière pomiculture au conseil local interprofessionnel de l’arboriculture fruitière a expliqué que pour assurer le succès des deux expériences, toutes les conditions ont été mises en place dont la sélection de plants d’arbres importés d’Italie, l’installation de pollinisateurs ainsi que du filet anti-grêle, l’installation du système d’irrigation et l’adoption du programme polonais de fertilisation, selon la même source.

Dès la deuxième année, ces vergers devront produire près de 200 quintaux par hectare et ce rendement augmentera à 600 quintaux à l’hectare à partir de la troisième année, a fait savoir M. Nasri.

L’objectif des deux expériences est de lancer un partenariat gagnant-gagnant entre la partie polonaise et le conseil interprofessionnel de l’arboriculture fruitière en vue d’accroître la production, améliorer la qualité et fournir un fruit à un prix acceptable puis adopter un programme d’exportation, a-t-on détaillé.

Dans la méthode traditionnelle de pomiculture, 600 arbres sont en moyenne plantés par hectare et les vergers ne commencent à produire qu’à la 5ème année tandis que la méthode polonaise permet de planter 3.000 arbres par ha et de commencer à récolter dès la 2ème année, est-il noté.

MDI School