Corruption : Un dirigeant de la Sonatrach arrêté par la justice Libanaise

Sonatrach : Recrutement 274 employés à Laghouat

La justice libanaise a procédé à l’arrestation du directeur de la Sonatrach au Liban après l’avoir suspecté dans une affaire de corruption qui touche au fuel frelaté qui a fait couler beaucoup d’encre hier au Liban a rapporté samedi l’Agence officielle libanaise NNA.

C’est la procureure générale près de la cour d’appel du Mont-Liban, la juge Ghada Aoun, qui a ordonné l’arrestation du suspect ainsi que 16 autres personnes impliquées dans cette affaire de corruption dans le secteur des hydrocarbures.

Selon la même source la justice libanaise a procédé à ces arrestations suite à une enquête ou elle a pu avoir  des « preuves de grandes irrégularités dans l’importation de fuel et des pots-de-vin impliquant des employés haut placés du secteur».

Selon la même source, « cette enquête a été lancée après une note d’information transmise à la justice par l’avocat Wadih Akl ». Cet avocat est aussi « membre du Courant patriotique libre, fondé par le président de la République, Michel Aoun, et dirigé par le député Gebran Bassil »,  ont indiqué certains médias libanais.

MDI School