Tlemcen : Redouane Medjedoub condamné à 1 an de prison pour un commentaire sur Facebook

Montage automobile et financement du 5e mandat : Le procès en appel s’ouvre aujourd’hui

Redouane Medjedoub, un citoyen de Tlemcen à l’ouest de l’Algérie, a été condamné à une année de prison pour un commentaire publié sur le réseau social Facebook, rapporte le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Originaire du village Ocheba dans la commune de Ain Fezza (Tlemcen), Redouane Medjedoub a été arrêté le 19 Avril à 10 h du matin par des gendarmes, raconte le CNLD qui précise qu’il a été ensuite présenté devant le procureur « sans la présence d’avocats et jugé le même jour ». « Il a été condamné à un an de prison ferme en comparution immédiate et se trouve actuellement à la prison de Tlemcen », ajoute la même source.

Redouane Medjedoub, un journalier et père de deux filles, est accusé d »incitation à attroupement non armé et outrage à corps constitué’ pour avoir posté un commentaire sur une des pages Facebook où il avait dit que « le confinement ne prend réellement que 14 jours et que le pouvoir est en train de profiter durant la période du Coronavirus pour emprisonner les activistes ».

A Chlef, l’ex-détenu Youcef Bouzina a été placé sous mandat de dépôt en comparution immédiate, annonce le jeudi 23 avril 2020 le CNLD qui précise que son procès est programmé pour le 29 Avril. Youcef Bouzina a été arrêté mardi 21 Avril.

Depuis que le mouvement populaire a marqué une trêve en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus (covid-19), plusieurs activistes et militants du Hirak sont soit  convoqués ou arrêtés et certains sont placés en détention.