HomeActualitéNationalConfinement : Des motards en civil pour traquer les réfractaires

Confinement : Des motards en civil pour traquer les réfractaires

Des motards en civil de la police ont été déployés dans les différents quartiers de la capitale, Alger, pour traquer les automobilistes et les jeunes motocyclistes qui n’ont pas d’autorisations de circuler et ne respectent pas le confinement sanitaire imposé par les autorités pour freiner la propagation de la pandémie du coronavirus (covid-19).

Selon le journal El Moudjahid qui rapporte l’information, en plus des appels au respect du confinement et les campagnes de sensibilisation, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a décidé de passer à « un stade supérieur dans le contrôle et la traque des récalcitrants », en déployant « des brigades motorisées en civil de la police ».

« Des jeunes policiers vêtus de gilets les identifiants et dotés de Tazer (pistolet à impulsions électriques), sillonnent les quartiers d’Alger et procèdent au contrôle et à la vérification », a constaté la journaliste d’El Moudjahid à Alger. « C’est une présence préventive et dissuasive », précise une source sécuritaire au même journal.

« Le dispositif a été renforcé suite à l’évolution du phénomène des batailles rangées dans les quartiers ainsi que des tentatives, notamment des dealers, de circuler durant le confinement à bord de motos pour fuir le contrôle des barrages », note le même média, ajoutant qu' »il vise aussi à appréhender les auteurs de vols de motocyclistes des particuliers stationnés dans des parkings, un phénomène qui a pris de l’ampleur, notamment à Oran et Alger ».

Les services de la gendarmerie nationale ont mis en fourrière « 3 384 véhicules et 345 motocycles » durant la période allant du 03 au 12 avril pour non-respect du confinement sanitaire, a déclaré, mardi, le commandant de la Gendarmerie Nationale, Ghiboub Abdelhamid sur les ondes de la radio nationale.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine