Fausses informations sur le Covid-19 : Une personne incarcérée à Chlef

Les services de la Gendarmerie nationale ont procédé à l’arrestation d’un individu à Chlef auteur de « fausses informations » sur la propagation du Covid-19 à travers des publications sur son compte Facebook visant à semer le trouble et « remettre en question » les mesures préventives prises pour endiguer l’épidémie, a indiqué lundi un communiqué de ce corps constitué, repris par l’agence officielle.

Dans le cadre de la lutte contre la désinformation de l’opinion publique à travers notamment la remise en question des efforts consentis et les mesures préventives prises par les hautes autorités du pays en vue d’endiguer l’épidémie Covid-19, la section de recherches de la Gendarmerie nationale de Chlef a diligenté une enquête concernant une publication diffusée sur les réseaux sociaux contenant « de fausses informations sur la propagation du Coronavirus », a précisé le communiqué.

Menées en coordination avec les experts en cybercriminalité de la gendarmerie nationale, les investigations ont permis l’identification et l’arrestation de l’auteur dénommé (M.A), a ajouté la même source, soulignant qu’en sus du post en question, les investigateurs ont découvert cinq autres publications « véhiculées par la même personne sur les réseaux sociaux ».

« Il s’agit de fausses informations et des commentaires ayant pour objectif de semer le trouble au sein de la société concernant la propagation de l’épidémie Covid-19 et de remettre en question les plans d’action mis en place par les pouvoirs publics pour maîtriser la propagation de cette pandémie », a fait savoir le communiqué.

Après le parachèvement des procédures juridiques, le mis en cause a été présenté devant les juridictions territorialement compétentes pour « diffamation à travers des publications sur les réseaux sociaux susceptibles de porter atteinte à l’intérêt national et à un corps constitué en diffusant une séquence vidéo sur les réseaux sociaux ».

Le prévenu a été placé en détention provisoire, a conclu le communiqué.

Colloque MDI