Crise libyenne : Les USA bloquent la nomination de Ramtane Lamamra

Lamamra

La nomination de Ramtane Lamamra en tant qu’envoyé spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) en Libye n’a pas fait l’unanimité et Washington bloque cette décision.

Selon le site, The Hill, ce sont les Etats Unis d’Amérique qui bloquent encore la nomination du diplomate algérien alors que celle-ci semblait passer comme une lettre à la poste. Il faut savoir que 14 des 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont donné leur approbation en ce qui concerne la nomination de Lamamra pour succéder au libanais Ghassan Salamé, mais les américains imposent leur veto.

La même source indique que le dossier libyen n’est pas la principale préoccupation des Etats Unis d’Amérique et la décision de bloquer cette nomination a été prise en soutien à certains alliés à l’image des Emirats arabes unis et de l’Egypte.

Même si Ramtane Lamamra a été désigné par plusieurs spécialistes comme étant l’homme de la situation, les USA restent sur leur décision pour le moment. Rappelons que le diplomate algérien a été nominé afin de succéder au libanais Ghassan Salamé qui a démissionné le 2 mars dernier pour des raisons de santé. En attendant, la Libye fait face aux mêmes difficultés et la non-nomination d’un nouvel envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU n’arrange en rien la situation.

Colloque MDI