Ferhat Ait Ali : « Des laboratoires algériens et étrangers ne participent pas à l’élan de solidarité »

Industrie : Ferhat Ait Ali promet de nouvelles mesures incitatives dans la LF 2021

Le ministre de l’industrie et des mines, Ferhat Ait Ali Braham a déploré, mardi, le fait que des laboratoires algériens et étrangers implantés sur le territoire national ne participent pas à l’élan de solidarité dans le cadre la lutte contre la propagation de la pandémie de coronavirus en Algérie.

Evoquant la mobilisation des groupes industriels publics pour faire face a la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) le ministre de l’industrie et des mines a fait savoir qu’il a donné instruction au groupe GETEX pour fabriquer des masques, le tissu est analysé par deux laboratoires dont un militaire, GETEX fabriquera 12 millions de masques par mois.

Interrogé sur l’entreprise Saidal qui lance la production du gel hydro-alcoolique Mr Ferhat Ait Ali Brahem a déclaré que les stocks de 6 mois que possède Saidal sont devenus stratégiques.

Invité du journal de 13h de la radio chaine 2 (d’expression amazighe) de la radio algérienne, Ferhat Ait Ali  a fait savoir qu’a cause du coronavirus il y aura un recul de la production industrielle. Il a annoncé des mesures pour la sauvegarde des entreprises publiques et privées avec notamment un rééchelonnement des crédits.

Le ministre de l’Industrie a également rappelé la mesure de mise sur le marché de sacs de semoule de 10 kg au lieu de 25 kg en vue d’assurer une large distribution. Les minoteries ont multiplié leurs capacités de production.

Le ministre a par ailleurs, rassuré par apport à la disponibilité de la semoule rappelant l’ouverture de tous les points de vente, en vue de répondre à la demande croissante de la semoule et de la farine, une mesure pour casser les tentatives de spéculation. M Ferhat Ait Ali Brahem a qualifié de criminels les spéculateurs qui essayent de tirer profit de cette pandémie mondiale

MDI School