Le pétrole en baisse, prochaine réunion des ministres de l’Energie du G20

Le pétrole en baisse, prochaine réunion des ministres de l'Energie du G20

Une réunion des ministres de l’Energie du G20 va se tenir prochainement afin de tenter de trouver une solution à la chute des cours du pétrole causée par l’épidémie de coronavirus, a indiqué lundi l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Le directeur exécutif de l’AIE, Fatih Birol, « a appelé à ce qu’un dialogue constructif entre tous les pays producteurs et consommateurs concernés se tienne lors d’une réunion du G20, dont l’Arabie saoudite assure actuellement la présidence« , a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’agence basée à Paris.

« Il se réjouit du fait que les gouvernements-clefs vont continuer ce dialogue lors d’une réunion des ministres de l’Energie du G20 dans le futur proche« , a-t-elle poursuivi, sans toutefois donner de date précise.

Les cours du pétrole se sont effondrés avec la pandémie du nouveau coronavirus qui fait chuter la demande mais aussi en raison de l’incapacité des pays producteurs – notamment Arabie saoudite et Russie – à s’entendre.

L’AIE a alerté à plusieurs reprises sur les conséquences pour l’économie mondiale et en particulier pour les finances de certains pays producteurs fragiles.

 Les prix du pétrole étaient en baisse lundi en cours d’échanges européens après le report à jeudi d’une réunion de l’OPEP et ses alliés pour limiter l’offre excédentaire d’or noir.

Vers 19 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 32,89 dollars, en baisse de 3,58% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour mai perdait 6,14%, à 26,60 dollars.

« Les prix du brut souffrent lundi sous l’effet du décalage de la prochaine réunion de l’OPEP+ à la fin de la semaine, en raison de désaccords sur l’ampleur d’éventuelles réductions de production entre la Russie et l’Arabie saoudite« , a constaté Michael Hewson, de CMC Markets.

Afp

MDI School