Covid-19 : la Banque mondiale va octroyer 270 millions $ à 11 pays africains pour renforcer la riposte sanitaire

Classification des pays en fonction de leur revenu : L’Algérie à la catégorie intermédiaire- inférieure

La Banque mondiale a approuvé, jeudi 02 avril 2020, le décaissement d’un montant de 270 millions $, à travers un mécanisme d’aide accélérée dédié à la pandémie de Covid-19, au profit de 11 pays africains.

Il s’agit notamment de la Mauritanie (5,2 millions $), du Cap-Vert (5 millions $), la République démocratique du Congo (47,2 millions $), Djibouti (5 millions $), Sao Tomé-et-Principe (2,5 millions $), le Sénégal (20 millions $), l’Ethiopie (82,6 millions $), la Sierra Leone (7,5 millions $), la Gambie (10 millions $), le Ghana (35 millions $), le Kenya (50 millions $).

Cet appui financier va permettre à ces différents Etats de renforcer les capacités de prévention et de prise en charge de leur système sanitaire.

L’institution de Bretton Woods a par ailleurs annoncé une autre enveloppe de 160 millions $ dans les semaines à venir, en vue de soutenir l’adoption de mesures qui aideront les pays à affronter les conséquences immédiates de la pandémie de Covid-19 et favoriser le redressement de l’économie.

Ce programme vise 3 objectifs. Il s’agit notamment d’accélérer le rétablissement des pays, créer les conditions propices à la croissance, soutenir les petites et moyennes entreprises et protéger les populations les plus vulnérables.

Notons que cette aide financière versée par l’institution au profit de ces 11 pays africains fait partie d’une enveloppe de 1,9 milliard $ destinée aux pays en développement afin de lutter contre la propagation de la maladie.

Ecofin

Colloque MDI