Traitement à la Chloroquine : Le ministre de la Santé juge les résultats préliminaires « satisfaisants »

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a déclaré hier jeudi, au JT de l’ENTV de 20H, que les résultats préliminaires du protocole de traitement à la chloroquine des malades infectés par le coronavirus étaient « satisfaisants ».

« Un nombre important de malades sont soumis à ce traitement dans plusieurs hôpitaux et on peut dire que tous, sont satisfaits. Il y a un nombre important de malades qui ont quitté l’hôpital dans un état satisfaisant, mais attendons environ une semaine, pour avoir un nombre important de malades traités, pour annoncer les résultats », a affirmé le ministre.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a demandé aux Algériens de recourir à ce traitement sur contrôle médical et de faire attention à tout ce que ce dit sur la chloroquine, notamment aux effets secondaires, expliquant qu’à l’heure actuelle, tous les malades n’ont pas montré de complications.

Le ministre a tenu à rassurer les citoyens en indiquant que pour le moment, la chloroquine est le seul traitement dont nous disposons. Il a également appelé les Algériens à la prévention contre le nouveau coronavirus.

La chloroquine, ce traitement antipaludique, suscite encore des débats sur les réseaux sociaux et dans les médias, notamment depuis l’annonce des résultats du professeur français Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection, à Marseille, faisant état de la guérison de plusieurs patients traités à la chloroquine contre le coronavirus.

Pour rappel, le comité scientifique de suivi de la propagation du coronavirus à validé le mois dernier l’utilisation de la chloroquine pour traiter des malades affectés par ce virus. A ce propos, le ministre de la Santé est monté au créneau pour défendre le recours à ce traitement, en affirmant que l’Algérie n’avait pas d’autres choix.

 

Colloque MDI