Coronavirus: Le ministère des Affaires étrangères suit de près la situation des Algériens bloqués à l’étranger

Plus de 30.000 algériens rapatriés depuis mars dernier
Photo: Souhil Boukelmoune

Le ministère des Affaires étrangères a affirmé, jeudi dans un communiqué, que ses services centraux « suivent de près», et « 24 heures sur 24 », la situation des Algériens bloqués dans certains pays, rassurant, à ce propos, les citoyens bloqués en Turquie qu’ils seront rapatriés en Algérie, une fois la période de quarantaine achevée et leurs identités vérifiées, rapporte l’Agence officielle.

« Le ministère des Affaires étrangères annonce que ses services centraux suivent de près , et 24 heures sur 24, la situation des Algériens bloqués dans certains pays, en coordination permanente avec nos représentations diplomatiques et consulaires et les autorités des pays concernés, et avec la même démarche adoptée pour le rapatriement des citoyens algériens vers le territoire national suite à l’apparition du coronavirus, et ce en application des instructions du président de la République », lit-on dans le communiqué du ministère.

Concernant la situation des Algériens bloqués en Turquie, le ministère des Affaires étrangères a assuré que « toutes les mesures ont été prises en coordination et en coopération avec les autorités turques pour leur prise en charge, en attendant de confirmer l’identité de nombre de personnes parmi les citoyens bloqués ».

Le ministère a rassuré, à cet égard, les citoyens bloqués ainsi que leurs familles, de « leur rapatriement en Algérie une fois la période de quarantaine achevée et leur identité confirmée ».

Le ministère a en outre précisé que le nombre des personnes bloquées augmente quotidiennement, ce qui suscite des doutes et des interrogations, d’autant que beaucoup d’entre eux ne sont pas en possession de billets d’avion ni encore moins de documents de voyages officiels.

A ce titre, le ministère rappelle « le rapatriement de tous les citoyens bloqués à l’étranger, dont le nombre a atteint, jusqu’au 21 mars courant, 1811 personnes, à travers six vols ».

Hier jeudi, Kadri Samsunlu, président-directeur général de l’aéroport d’Istanbul (Turquie) avait annoncé sur son compte Twitter que les passagers algériens, délaissés par leur pays, étaient tous transférés de l’aéroport vers des hôtels à Karabük, l’opération se poursuit en parfaite coordination avec les autorités turques.

MDI School