Les Algériens bloqués en Turquie placés en confinement dans une résidence universitaire

Coronavirus : Le rapatriement des Algériens bloqués en Turquie commencera vendredi
Photo: Souhil Boukelmoune

Après la suspension des liaisons aériennes entre plusieurs pays à cause de la pandémie de coronavirus, 1.500 personnes, dont une majorité d’Algériens, qui était bloquée depuis plusieurs jours dans le principal aéroport d’Istanbul (Turquie), ont été placées en confinement, rapporte le média français 20 minutes qui cite l’agence de presse DHA.

Selon cette agence de presse, reprise par 20 Minutes, « les passagers, parmi lesquels se trouvent aussi des Tunisiens et des Jordaniens, ont été transportés en autocars jusqu’à une résidence étudiante à Karabük, dans le nord de la Turquie, pour y être hébergés ».

« Ces personnes étaient coincées à l’aéroport Istanbul, le plus grand de la capitale économique turque, car leur pays d’origine a interdit les vols depuis la Turquie dans le cadre de mesures contre la pandémie du Covid-19 », rappelle la même source.

Mardi, l’opérateur de l’aéroport, IGA, avait annoncé que plus de 1.000 passagers algériens y étaient bloqués « depuis plusieurs jours », ajoutant que le gouvernement turc tentait de convaincre l’Algérie​ d’autoriser l’atterrissage des vols.

L’Algérie a suspendu depuis le 19 mars toutes ses liaisons avec l’ensemble des pays européens et plusieurs capitales d’Afrique et du Moyen-Orient.

Selon Ankara, le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu s’est entretenu mercredi avec ses homologues algérien et tunisien.

Le Covid-19 a fait 59 morts et 2 433 contaminations en Turquie, selon les derniers chiffres officiels publiés mercredi soir.