Un sénateur appelle à la fermeture immédiate de tous les lieux publics dont les mosquées

Un sénateur appelle à la fermeture immédiate de tous les lieux publics dont les mosquées

Le sénateur FLN Abdelouahab Benzaim a appelé lundi à la fermeture « immédiate » de tous les lieux publics dont les mosquées pour éviter toute propagation de l’épidémie du coronavirus en Algérie.

« Attendre des fatwas pour fermer les mosquées pour des considérations politiques et/ou populaires est irresponsable », a écrit le sénateur sur son compte Facebook, appelant à la fermeture « immédiate » de tous les lieux publics.

Intervenant dimanche sur le plateau du JT de 20h de la chaîne ENTV, le ministre des affaires religieuses Youcef Belmehdi n’a pas annoncé la fermeture des mosquées comme mesure de prévention contre la propagation du coronavirus sachant que les lieux de prière accueillent chaque jour des milliers de fidèles.

Le ministre, après la réunion de la commission interministérielle des fatwas, a appelé les imams à alléger le déroulement des prières et à prendre le soin de fermer les portes des mosquées aussitôt après et annuler les cours religieux.

Face au danger, il a, d’autre part, estimé que les personnes bien portantes pouvaient faire leurs prières dans leur maison et avec les membres de leur famille. Les personnes âgées, les femmes et les enfants ne seront pas autorisés à se rendre aux mosquées.

Le ministère a, par ailleurs, mis en garde les personnes sujettes à des symptômes similaires à la grippe ou au rhume à s’abstenir de pénétrer dans des mosquées et d’avoir des contacts avec d’autres gens.

Enfin, il a appelé les citoyens à ne pas se comporter de façon irresponsable avec l’épidémie.

MDI School