Marche du samedi : Violente répression à Alger et Oran

Les marches du samedi 14 mars 2020 qui se sont déroulées dans plusieurs régions du pays, ont été marquées par une violente répression policière, notamment à Alger et à Oran. La police a opéré des dizaines d’interpellations parmi les manifestants, dont plusieurs femmes, selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

MixOil fête ses 20 ans

Alger 




Oran 

« Répression violente de la marche de ce samedi à Oran. Plusieurs arrestations signalées et deux véhicules de la police foncent sur la foule des manifestants », a dénoncé le CNLD.

MDI Alger