VTC : L’émirati Careem dément l’acquisition de Yassir

VTC : l’application algérienne Yassir arrive au Canada

L’acquisition du leader algérien des VTC Yassir par l’émirati Careem, qui est une filiale du géant mondial UBER est démentie par cette dernière, qui indique n’avoir rien acquis en Algérie.

Dans un message posté lundi sur son compte Facebook, Careem, affirme que depuis son installation en Algérie en juin 2019, il est ravi de «servir ce pays magnifique». Toutefois, il précise  qu’ils «opèrent d’une manière indépendante et n’avoir procédé à aucune acquisition.»

Une journée après l’annonce de « Ya technologies », de son acquisition par Careem, via des messages envoyés à ses utilisateurs, annonçant qu’il deviendra désormais Careem, ce dernier n’a pas tardé pour démentir cette annonce. Pour sa part, Yassir a annoncé que cela « ne figue nullement dans la politique de développement de l’entreprise, qui songe à s’étendre sur le plan international et élargir sa gamme de service. »

Pour précision, Yassir est un leader en Algérie dans le domaine des VTC avec 11 000 chauffeurs partenaires, ajoutant à cela son extension dans les pays voisin, à savoir la Tunisie et le Maroc.

Colloque MDI