Garde à vue prolongée pour Khaled Drareni et trois autres activistes

Condamnation de Khaled Drareni et ses coaccusés : Les réactions

Le journaliste Khaled Drareni, le militant Samir Benlarbi, l’ex-policier Toufik Hassaini et Lyes Hamitouche, arrêtés lors de la marche de samedi à Alger, sont maintenus en garde à vue pour être présentés lundi devant le juge d’instruction près le tribunal de Sidi Mhamed, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

‪ »La garde à vue de Khaled Drareni, Samir Benlarbi, Hassaini Toufik et Hamitouche Lyes prolongée. Ils sont renvoyés au commissariat de Cavaignac pour complément d’enquête. Ils seront présentés demain devant le procureur du tribunal de Sidi M’hamed », écrit le CNLD.

Les quatre ont été entendus ce matin par le procureur près le même tribunal.

Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), 28 manifestants arrêtés durant la même marche de samedi à Alger ont été libérés après leur comparution devant le tribunal de Sidi Mhamed. Leurs procès sont programmés pour les 14 et 26 avril prochain.

Le même tribunal a condamné à deux mois de prison avec sursis la franco-algérienne Yasmine Si Hadj Mohand qui quittera aujourd’hui la prison d’El Harrach où elle a été placée en détention provisoire après son arrestation lors de la marche du 53e vendredi à Alger le 21 février dernier.

MDI School