Accueilla deuxDanone Djurdjura Algérie conteste les accusations de la Direction du commerce

Danone Djurdjura Algérie conteste les accusations de la Direction du commerce

- Advertisement -

« Danone Djurdjura Algérie considère les récentes allégations de la direction du commerce de Blida comme erronées et les sanctions envisagées complètement disproportionnées », a indiqué jeudi 5 mars 2020 la filiale algérienne de la multinationale française dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Danone Djurdjura Algérie se dit étonnée de « l’absence de procédure écrite (aucun rapport reçu à cette heure) et contradictoire surtout lorsque ladite procédure mène à une décision aussi lourde que la mise sous scellés de notre usine de Blida ».

The graduate Fair

« Nous avons tenté à plusieurs reprises de joindre les autorités locales afin de comprendre les détails de cette décision, sans succès », affirme l’entreprise dans le même communiqué.

Danone Djurdjura Algérie est sûre de la qualité de ses produits, indique l’entreprise, affirmant qu’elle est soumise  » à des exigences internationales de qualité que nous respectons strictement ».

« Nous certifions que toutes les matières premières utilisées dans nos produits sont conformes », précise la filiale algérienne du groupe français.

L’entreprise a tenu à souligner son enracinement dans le paysage économique du pays en rappelant qu’elle est  » présente depuis 20 ans en Algérie, et pionnière dans la collecte de lait depuis 2006″.

« Nous collectons 48 millions de litres de lait annuellement et employons 1200 salariés algériens, permettant à plus de 30 000 personnes de vivre de l’écosystème que nous avons mis en place avec nos partenaires », a indiqué l’entreprise.

Pour rappel, l’unité de production de Danone Djurdjura Algérie implantée à Blida a été mise sous scellés par la direction du commerce de la dite wilaya. Cela a été fait après une inspection inopinée des services de contrôle de la direction du commerce.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine