Deux laiteries prises en flagrant délit d’utilisation de matières premières périmées à Béjaïa et Blida

Le ministre du commerce Kamel Rezig a annoncé hier que deux grandes laiteries à Béjaïa et Blida ont été prises en flagrant délit d’utilisation de matières premières périmées.

« Un grand merci aux directions du commerce de Blida et de Béjaïa qui ont découvert que deux grandes sociétés activant dans la filière des produits dérivés du lait qui utilisaient des matières périmées, ce qui menace la santé des citoyens », a écrit le ministre du commerce sur sa page Facebook.

« Des plaintes ont été déposées au niveau de la justice contre ces deux sociétés », a précisé Rezig qui n’a pas cité leurs noms.

Le ministre du commerce n’a pas non plus préciser si les produits issus de l’utilisation des matières premières périmées par ces deux sociétés ont été retirés du marché.

Dans une une autre publication sur sa page Facebook, Kamel Rezig a indiqué que « la sécurité alimentaire dans la filière lait sera assurée, lorsqu’on aura mis fin à l’importation avec une facture de plus de 1,2 milliard de dollars. »

Le ministre a par ailleurs souligné que le rôle du Ministère au sein de la filière lait est d’encourager les produits locaux et d’assurer la sécurité alimentaire en coopération avec le Ministère de l’agriculture.

MDI School